La centrale du Larivot à nouveau entravée par la justice

La centrale du Larivot à nouveau entravée par la justice

 Après avoir statué au fond, le Tribunal administratif a indiqué ce jour que « la dérogation à l’interdiction de porter atteinte aux espèces protégées, comprise dans l’autorisation environnementale, était illégale, faute pour les services de l’Etat de démontrer l’absence de ‘solution alternative satisfaisante’ permettant de réduire les atteintes portées aux espèces protégées. »

Dans son communiqué, le tribunal explique également : « il n’est pas démontré que les deux zones dit du ‘parc avenir’,...

franceguyane.fr 899 mots - 28.04.2022
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir