France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
3 questions à…

« L’Amazonie et ses peuples sont les sanctuaires de l’humanité toute entière »

Mercredi 28 Août 2019 - 03h10
« L’Amazonie et ses peuples sont les sanctuaires de l’humanité toute entière »
Patrick Lecante apporte son soutien au grand chef Raoni - BERNARD DORDONNE

Patrick Lecante, administrateur de l’AFB, (l’agence française de la biodiversité), maire Montsinéry-Tonnégrande réagit suite aux incendies qui ravagent la forêt Amazonienne. Il rappelle notamment sa rencontre en mai dernier avec le grand chef Raoni à Paris.

Pensez-vous que la Guyane est en danger suite aux incendies dans

la forêt Amazonienne ?

Je pense que les peuples amérindiens, leur habitat et l’Amazonie sont en danger. Mais il ne faut pas que nous oublions que l’Amazonie, c’est aussi notre habitat. L’eau, l’air et le feu n’ont pas de frontière sur notre véhicule, qui s’appelle la Terre.

J’ai été invité par l’association Forêt vierge à rencontrer, en mai dernier à Paris, le grand chef Raoni et trois autres chefs amérindiens du Brésil venus de la réserve du rio Xingu. Ils sont aujourd’hui menacés par la déforestation et les changements de mode de vie. En dix ans, la forêt amazonienne a diminué de 500 000 km2, soit environ la surface de la France. La sécheresse est désormais plus intense : elle bouleverse et menace les 1 600 espèces d’oiseaux, 3 000 espèces de poissons et 40 000 espèces d’insectes.

Vous parlez d’une prochaine et probable disparition de l’Amazonie et de ses peuples. La menace est-elle aussi forte ?

L’Amazonie et ses peuples sont les sanctuaires de l’humanité toute entière. Il est essentiel de s’en souvenir et surtout de partager cette idée fondamentale qui permettra peut-être de sauver notre espèce d’une prochaine et probable disparition si elle ne comprend qu’elle aussi est menacée. Car elle fait partie de cet environnement exceptionnel et ne peut vivre que grâce à lui.

C’est pourquoi, je souhaite aussi témoigner de l’existence déplorable de nos Amérindiens amazoniens guyanais et français, menacés par les pollutions et l’absence de considération. L’épidémie de suicides est étudiée depuis suffisamment longtemps pour que soit prises les décisions en vue de l’action de tous.

Avez-vous un souhait à formuler au grand chef Raoni et au peuple de l’Amazonie ?

Je souhaite en premier paix, sagesse et espérance à tous sur la terre d’Amazonie. Je formule au grand chef Raoni, dans ses moments difficiles, que nous prenions enfin les décisions nécessaires pour la considération de tous dans toute l’Amazonie. Je suis convaincu que ses rencontres lors de sa visite en Europe avec le président de la République Emmanuel Macron, le prince de Monaco ou encore le pape François doivent permettre des décisions pour la considération de tous dans toute l’Amazonie.

Propos recueillis par B. D.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
3 commentaires
A la une