France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Guyane Plages Propres : la dépollution en marche

P.R Jeudi 24 Septembre 2020 - 11h15

- Guyane Plages Propres

Afficher toutes les miniatures
 L’écologie a le vent en pompe au niveau international. Une prise de conscience climatique mondiale semble être en marche. Quid des Guyanais ? Régulièrement, des mayouri nettoyage sont organisés dans des criques ou sur des plages. Ce qui n’empêchent pas certains inconséquents de repolluer les mêmes sites quelques temps plus tard. Loin de se décourager, certaines associations poursuivent leurs actions. Parmi elles, Guyane Plages Propres fait parler d’elle, au bout d’une année d’existence seulement.

« Notre première mission est de dépolluer », présente Wenceslas Jude, président de l’association. L’association n’est constituée que de bénévoles et fonctionne avec des dons. « Nous refusons même les sponsors, continue Wenceslas. On invite ceux qui sont prêts à donner de l'argent à l'utiliser eux-mêmes en tant que porteur de projet positif sur l'environnement et la sensibilisation aux gestes écoresponsables. Notre objectif est que chacun devienne plus autonome dans la protection de la nature. In fine, notre ambition est de sortir de la logique de nettoyer et de passer au zéro déchet ».

En mode "clean walker"
Guyane Plages Propres est créé en janvier 2020. Un groupe d’amis décide de se mettre à ramasser les déchets sur les plages du littoral. « C’est l’état d’esprit "clean walker", explique Wenceslas Jude. Dépolluer tous les jours, par des actes quotidiens ».

Si les membres actifs de l’association sont une vingtaine, ce sont pas moins de 130 personnes qui se joignent régulièrement aux mayouri nettoyage de l'association (voir photos). Ainsi, lors d’une opération à la pointe Liberté à Macouria, en partenariat avec la mairie, presque 930 kilos de déchets ont été ramassés. La mairie a depuis commandé dix futs pour les installer sur place. « Ce sont des choses simples qui font leur effet ».
« À partir du moment où il y a une poubelle, les gens respectent »
Une autre action de Guyane Plages Propres fait parler d'elle : avoir "réussi" à placer six poubelles le long de la plage de Montabo à Cayenne. « La Solam nous a d’abord fait don d’un fut que l’on a placé sur la plage. On a alors constaté que les gens mettaient naturellement leurs déchets dans la poubelle ». Léonce Chester, élu de la ville de Cayenne et membre de l’association, obtient ensuite l’autorisation de la mairie de Cayenne pour installer d’autres poubelles. La CACL a fait poser des panneaux explicatifs sur les poubelles.

Même le Conservatoire du littoral, dont la politique habituelle est d’interdire les poubelles sur les plages car les sacs ne sont pas changés, a accepté l’initiative. Ainsi, la régie de quartier de Cayenne est chargée de changer les sacs de quatre des six poubelles installées sur la plage de Montabo. Le restaurant Gaby prend en charge le changement des sacs de la poubelle installée aux abords de son établissement. Enfin, une sixième poubelle est prise en charge par un habitant.
 
 
Une action sport et nature
Guyane Plages Propres et Guyane Sport Nature donnent rendez-vous au pont de Roura le samedi 10 octobre de 10h à 12h pour une journée "Mayouri Sport et Nature à Youpiland". Au programme : nettoyage, tir à l'arc et escalade. GRATUIT. Contact : 0694248666
 
 

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

roots973 06.10.2020
honteux

Honte aux mairies ,collectivités ou autres responsables du fait qu'il n'y ait pas de poubelles sur les plages , layons et autres criques.
L'écologie ,c'est une éducation. L'enfant qui grandit dans un pays sans poubelle ,faut pas s'étonner qu'adulte ,il comprenne pas l'utilité d'une poubelle !! c'est juste honteux ,trop facile de dire que les gens sont malpropres , mais les maires qui cautionnent ca le sont tout autant! Des poubelles c'est la base !!!!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
Une

Javary, le nouveau puma qui ravit le zoo de Guyane

Samir MATHIEU / GOVINSKY - Mardi 1 Septembre 2020

Javary, le nouveau puma qui...

A la une