France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
aménagement

Chutes Voltaires : une barrière pour sécuriser la zone hélicoptère

Jeudi 16 janvier 2020
 Chutes Voltaires : une barrière pour sécuriser la zone hélicoptère
La barrière a été installée car un hélicoptère, portant secours suite à un accident, n’a pu se poser sur la « Drop Zone » à cause de véhicules garés sur l’emplacement . - BERNARD DORDONNE

L’installation d’une barrière à l’entrée de l’accès aux chutes Voltaire, à Saint-Laurent, fait polémique. Le président de la Collectivité apporte des précisions.

Suite à la diffusion sur les réseaux sociaux de photos et d’un audio « dénonçant » la limitation de l’accès aux véhicules à moteurs, à quelques mètres du début du sentier des chutes Voltaires, la Collectivité territoriale (CTG) indique que c’est suite à un incident récent que la décision de mettre une barrière a été prise. En effet, un hélicoptère, portant secours suite à un accident, n’a pas pu se poser sur la drop zone en raison de la présence de véhicules qui étaient garés sur l’emplacement habituellement dédié à l’hélicoptère. Une zone a ainsi été délimitée afin de palier à toute gêne et de favoriser la pose d’hélicoptères. Le début de la zone est matérialisée par la mise en place d’une nouvelle barrière, qui est donc posée juste avant l’arrêt de la piste et le début du layon. Cette zone démarre 100m avant la fin de la piste. C’est donc essentiellement pour des raisons de sécurité et dans le cadre de l’aménagement global initié du sentier, que la barrière a été posée. Chacun s’accordera à dire qu’un secours porté rapidement ou qu’une vie sauvée valent davantage qu’une centaine de mètres à faire à pied par des piétons. En effet, il ne reste que 100m à faire avant le début du sentier, sur les 26 km déjà faits pour atteindre l’auberge.

En attendant la réalisation complète des travaux, la CTG tient à rappeler que le sentier des cascades Voltaires est actuellement fermé à toute circulation par arrêté municipal de la ville de Saint-Laurent du Maroni depuis le 23 mai 2019. Cet arrêté fait suite aux dégradations des équipements de franchissement liées aux aléas naturels spécifiques du secteur.

Le président de la CTG précise que dans le cadre de la législation afférente aux chemins de randonnée, que les services de la Collectivité sont compétents pour mettre en œuvre le plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée (PDIPR). La CTG aménage, valorise et assure l’entretien de plusieurs itinéraires de promenade et randonnée inscris au Plan. C’est le cas du sentier des chutes Voltaires, long de 3, 3 km et menant au site. La Collectivité territoriale travaille actuellement, après une étude menée en 2018, à d’importants travaux de réaménagement de ce sentier, portant notamment sur les ouvrages de franchissement présents sur l’itinéraire, ou encore sur la mise en place de carbets, de tables, de bancs ou de tables à feu couvertes et la mise en place d’une signalétique ainsi que l’aménagement d’un parking.

La barrière a été installée car un hélicoptère, portant secours suite à un accident, n’a pu se poser sur la drop zone à cause de véhicules garés sur l’emplacement / photo BD

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire