France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Entretien avec le Député National du Brésil Camilo Capiberibe

Bolsonaro « nous couvre de honte »

Samedi 31 Août 2019 - 03h10
Bolsonaro « nous couvre de honte »
Le député brésilien Camilo Capiberibe, ancien gouverneur de l’Amapà et opposant à Bolsonaro, nous accorde en exclusivité une interview sur la gestion gouvernementale des incendies en Amazonie. - DR

Le député brésilien Camilo Capiberibe, ancien gouverneur de l’Amapà et opposant à Bolsonaro, nous accorde en exclusivité une interview sur la gestion gouvernementale des incendies en Amazonie.

Enfant d’une famille de l’Amapa, Camilo Capiberibe est le fils d’une ancienne députée, Janete Capiberibe, et d’un ancien sénateur et gouverneur de l’Amapà João Alberto « Capi » Capiberibe. Ces deux derniers avaient du quitter le Brésil lors de la dictature militaire. Camilo, avocat de formation, a pris le relais en se faisant élire gouverneur de l’Amapà puis député national du Brésil, au sein du parti socialiste brésilien. Le député, qui siège à Brasilia, évoque le cas du président Bolsonaro :

« La répétition des démonstrations de mépris envers les contrôles et la lutte contre les crimes environnementaux ont fait partie du discours de campagne du Président. Cela a servi à encourager les criminels environnementaux qui se sont sentis protégés pour déforester, promouvoir le brûlage des terres et entreprendre l’activité d’orpaillage illégal », nous répond-t-il.

Comme tous les observateurs qui se penchent sur l’Amazonie, le député Capiberibe reconnait qu’il « est important de souligner que le taux de déforestation a commencé à augmenter juste après l’élection présidentielle. »

Mais, comment expliquer l’escalade des tensions diplomatiques entre Bolsonaro et Macron ?

« Le président Emmanuel Macron s’est aperçu qu’il fallait mener une nécessaire réaction internationale au chaos environnemental promu par le gouvernement Bolsonaro et particulièrement par l’anti-ministre de l’environnement Ricardo Salles. La répercussion mondiale des demandes d’explications quant à l’augmentation de la déforestation et du brulage des terres a laissé le gouvernement brésilien abasourdi. […]. 96 % des Brésiliens veulent plus d’actions pur la défense de l’environnement et 83 % pensent que le phénomène de changement climatique doit être combattu. Dans ce contexte, la réaction du Président et de ses fils a été la pire possible. »

La réaction de Jaïr Bolsonaro n’est pas du goût de ce Brésilien francophile dont le père fut réfugié en Europe lors de la dictature militaire. Camilo Capiberibe ne mâche pas ses mots à l’égard du leader d’extrême droite et ami de Donald Trump :

« Ce fut l’épisode le plus lamentable de nos relations diplomatiques avec un pays allié. Cela a couvert de honte l’ensemble des Brésiliens. Et ce qu’il déclare sur la première dame de France ne reflète pas la pensée des Brésiliens. »

Mais, une menace pèse sur Bolsonaro, selon Camilo Capiberibe « si cette tendance se poursuit, si les réformes que l’on attend n’aboutissent pas, et si le Brésil ne retrouve pas sa croissance ». En somme, le sort de Dilma Roussef écartée après un long procès, celui de Lula, encore derrière les barreaux, pourrait être celui de Bolsonaro prochainement. Une nouvelle épée de Damocles est suspendu au-dessus du capitaine devenu commandant du destin du Brésil et de ses 200 millions d’habitants.

Eugène EPAILLY/Samantha Larzabal

Le député brésilien Camilo Capiberibe, ancien gouverneur de l’Amapà et opposant à Bolsonaro, nous accorde en exclusivité une interview sur la gestion gouvernementale des incendies en Amazonie. - DR

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
3 commentaires
A la une
1 commentaire
Social

Bus : perturbation sur le réseau RCT

Lundi 18 Novembre 2019

5 commentaires
5 commentaires