• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Education

Saint-Laurent du Maroni: SNU et Croix-Rouge distribuent des cadeaux

Samuel Zralos Mercredi 16 Décembre 2020 - 22h38
Saint-Laurent du Maroni: SNU et Croix-Rouge distribuent des cadeaux
Jeunes du SNU et bénévoles de la Croix-Rouge attendent pour la distribution. - Samuel Zralos

Des jeunes du SNU 2019 et des bénévoles de la Croix-Rouge ont fait une distribution de cadeaux cette après midi à Saint-Laurent. Le fruit d'un mois de quête commune, dans les quartiers et boutiques de la capitale de l'Ouest.


Démonstration de gymnastique, animation musicale... Le Service national universel (SNU) a visiblement décidé de faire de sa remise de quête un show, ce mercredi après-midi, au gymnase du lycée Bertène Juminer de Saint-Laurent du Maroni.

Pendant un mois, des jeunes guyanais de la promotion 2019 du SNU ont réalisé une collecte , encadrés par les bénévoles de la Croix-Rouge, pour fournir des cadeaux à des enfants de Saint-Laurent.

« On a formé les jeunes » aux techniques de collecte, à la façon d'aborder sa demande, expliquent Claire Chaudron et Frantz-My Joseph, responsables des bénévoles. Au début, ça n'était pas forcément évident, il y avait « beaucoup de timidité, ils n'osaient pas demander », poursuit Mme Chaudron, « puis, quand ils ont commencé à recevoir des objets, ils ont été ravis ».

« Ça demande du courage d'aborder les gens », abonde George Karina, 18 ans, qui termine son SNU. « Au début certains nous ont viré, après on a fait des efforts pour bien parler et au final ils nous ont donné des cadeaux », résume la jeune femme, qui se voit bien travailler « dans une ambulance », mais à défaut envisage l'armée, depuis son passage au service.
Porte à porte

En petits groupes encadrés par les bénévoles - un concept que certains jeunes ont d'ailleurs découvert à l'occasion -, les adolescents ont parcouru presque tous les quartiers de Saint-Laurent du Maroni. C'est eux qui ont démarché les commerces et habitants, assure Claire Chaudron. Au final, 120 cadeaux ont été collectés sur un objectif de 200 « notamment parce que les gens ont aussi fait des cadeaux pour adultes ».
Nombreuses absences

Si l'opération semble avoir été une réussite pour une partie des participants malgré un calendrier serré, « il n'y a quand même eu que 60% de présence » parmi les inscrits au SNU, nuance la Croix-Rouge.

« Une partie non négligeable [des jeunes du SNU] sont seulement sur la voie. » Pierre Blaise, responsable du SNU, dit « essayer de faire en sorte [qu'ils] prennent conscience de ce qu'est la solidarité », mais admet n'être qu'à la moitié du chemin, à tel point que certains ont cru être invités en simples spectateurs ce mercredi après-midi. « Ça justifie d'autant plus le travail qu'on fait », veut croire l'homme, « mais c'est vrai que c'est laborieux ».

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
4 commentaires
3 commentaires
1 commentaire
A la une
1 commentaire