France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Matoury

Rentrée dans l’incertitude au lycée de Balata

Lundi 04 novembre 2019
Rentrée dans l’incertitude au lycée de Balata
Le lycée de Balata

Depuis septembre, l’académie a été secouée par une dizaine de grèves et droits de retrait. En ce jour de rentrée, le climat reste tendu.

« Nous dénonçons la souffrance au travail : celle des élèves et des personnels. On appelle les collègues à se réunir en assemblée pour faire le point de la rentrée scolaire dans les différents établissements », aujourd’hui, annonce Philippe Bouba, de Sud éducation. Au lycée de Balata, à Matoury, dont le personnel de la vie scolaire et le corps enseignant étaient en droit de retrait les trois semaines avant les vacances de la Toussaint, l’incertitude demeure. « On va se réunir à 7h30. On verra comment on se positionne en espérant que, pendant les vacances, la Collectivité territoriale ait poursuivi les travaux de sécurisation », souligne le syndicaliste. Le second proviseur adjoint doit prendre ses fonctions aujourd’hui. Reste à savoir si le recrutement de 6 surveillants restera un point bloquant. Le rectorat se veut rassurant : « Suite à une réunion fructueuse avec les parents d’élèves, les cours devraient reprendre ce lundi. » Le comité hygiène santé et sécurité académique est attendu cet après-midi pour une inspection du lycée.

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
Une

Forum des métiers au collège Sainte-Thérèse

M. L. T. - Mardi 5 Novembre 2019

5 commentaires
A la une
7 commentaires