France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
Carine Sinaï-Bossou, présidente de la chambre de commerce et d’industrie

« Nous avons besoin de créer 2 000 emplois par an »

« Nous avons mis l’accent sur la formation et c’est ainsi que nous aiderons le plus possible les jeunes à se réinsérer et à créer des entreprises en Guyane. Nous avons besoin de créer 2 000 emplois par an pour faire face au chômage. Il y a eu 1 500 créateurs d’entreprises en Guyane l’année dernière. C’est insuffisant. Si nous pouvons aider les jeunes à se réinsérer, non seulement à avoir une formation qualifiante mais surtout à créer leurs entreprises, nous le ferons et la chambre de commerce...

France-Guyane 135 mots - 30.07.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres