• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
GUYANE

Mayouri Santé plus que jamais vigilant sur le bon déroulé de la rentrée des classes

Samir MATHIEU Dimanche 6 Septembre 2020 - 18h47
Mayouri Santé plus que jamais vigilant sur le bon déroulé de la rentrée des classes
Les portes-paroles de Mayouri Santé et de la Fapeeg à la sortie de leur rencontre avec le préfet et le recteur d'académie, vendredi soir sur le parking du rectorat. - Samir MATHIEU

 Le collectif Mayouri Santé Guyane a été reçu vendredi soir par le préfet et le recteur d'académie, au rectorat, pour aborder la question de la rentrée scolaire. La réunion a duré plus de 2 heures et à leur sortie, les représentants du collectif, ont estimé avoir été entendus, mais entendent rester plus que jamais "vigilant" sur les conditions dont se déroulent la rentrée.

 Mayouri Santé Guyane a été reçu vendredi en toute fin d'après-midi, au rectorat, par le préfet Marc Del Grande et le recteur d'académie Alain Ayong Le Kama. La rencontré a duré plus de deux heures, au cours desquelles il a été question des conditions de reprise à l'occasion de la rentrée des classes en Guyane, et ce dans le contexte du Covid19.
Un échange constructif et des gens à l'écoute
Les représentants du collectif Ivane Goua et Philippe Bouba, accompagnés de la représentante de la Fapeeg, ont fait le bilan de cette rencontre à leur sortie, vendredi soir. Ivane Goua a souligné "un changement de ton" de la part des autorités : "on avait en face de nous des gens à l'écoute et à la recherche de solutions" s'est elle félicitée, regrettant qu'il ai "encore une fois fallu batailler pour en arriver là". Ivane Goua a remercié la population "qui a fait remonté tout ce qui ne va pas actuellement" : "on est venu en réunion face à des gens qui nous disaient que tout allait bien, et donc nous pouvions leur expliquer les dysfonctionnements". Ivane Goua s'est donc réjoui d'avoir pu "échanger avec des gens à l'écoute, plutôt que sur des postures". Voilà pour le cadre de la réunion. En ce qui concerne le fond du sujet, les difficultés ont été abordées et prises en compte.
Travail de "veille sanitaire"
Phlippe Bouba, qui a également participé à la réunion a mis en avant "les difficultés par rapport à la distribution de masques pour les personnels, même si petit à petit ça rentre dans les clous et que les masques sont désormais disponibles". En ce qui concerne les menaces de sanctions envers des jeunes qui n'auraient pas le masque, Mayouri Santé explique avoir que "le recteur a été clair et qu'il était hors de question de les punir" selon Philippe Bouba. Et le porte-parole de relancer un appel aux habitants, parents d'élèves, jeunes, enseignants et autres personnels de signaler à Mayouri Santé et toutes les organisations pour présenter "tout ce qui ne va pas". Le collectif s'engage à faire remonter ces problèmes éventuels au rectorat en poursuivant le travail de "veille sanitaire".
Rentrée reportée dans 1 école à Cayenne
La Fapeeg s'est également félicitée d'avoir eu des "interlocuteurs à l'écoute" et a redemandé de "faire preuve de bon sens" et surtout de "ne pas sanctionner les élèves sans masques". Sur les faits, quelques difficultés ont été signalées sur Cayenne dans une école : Malacarnet (retard dans les travaux de réhabilitation). Pour Stéphan Phinéra-Horth (problèmes sanitaires d'accès à l'eau) et Ribal, une réunion va avoir lieu ce lundi avec la mairie. En ce qui concerne la demi-pension de Félix-Éboué et du lycée Melkior-Garré va finalement bien être disponible dès ce lundi selon Mayouri Santé qui a poussé en ce sens.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

cap40 08.09.2020
c sûr

c sûr on est sauvés!!!..

Répondre Signaler au modérateur
Nespresso 07.09.2020
Le diable sort de sa boîte...

On les avait rangés dans quelle boîte ceux-là ?
Bah, qu'importe... ils ont réussi à s'en échapper, les fétides !
La prochaine fois, plus aucune négligence : il faudra bien refermer le couvercle. Plus question de polluer le voisinage.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
4 commentaires
Une

Pancho Devant !

Pancho - Mercredi 2 Septembre 2020

1 commentaire
A la une
2 commentaires

Vidéos

Voir toutes les vidéos