• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Les perturbations continuent au lycée Michotte

Gaetan Tringham Jeudi 18 Novembre 2021 - 10h00
Les perturbations continuent au lycée Michotte
Les élèves, les enseignants, la direction et même plus tard certains élus de la CTG se sont retrouvés à l'extérieur du lycée Michotte. - GT

A la suite de l'agression à l'arme blanche de certains élèves ce lundi, le mouvement initié hier au lycée Michotte continue.
Mais cette fois l'établissement est complétement bloqué. Une réunion avec des élus de la CTG a ainsi eu lieu à l'extèrieur.

 Les évènements de lundi dernier continuent à faire parler.

Pour rappel, deux élèves du lycée professionnel Jean-Marie Michotte avaient pris la direction de l'hôpital à la suite d'une attaque au couteau, et ce juste avant le ramassage des bus scolaires.

Si hier une quinzaine d'élèves étaient entrés dans le lycée malgré le débrayage, aujourd'hui son portail est complètement bouchée.
Même le proviseur Vincent Martin s'est vu enfermé à l'extérieur pendant "au moins 45 minutes", raconte un témoin sur place. Cela lui a permis d'échanger une nouvelle fois avec les manifestants.

Une délégation de quatre élus de la CTG s'est ensuite rendue sur place. Lycée bloqué oblige, ils ont été reçus sous un abri devant le bâtiment. Un représentant des élèves explique : "on veut du changement et que l'on arrête de nous prendre pour des idiots. On ne veut pas de changements provisoires mais quelque chose de concret. C'est-à-dire faire venir les bus dans les lycées au lieu de les envoyer dans la gueule du loup".

Les enseignants ont profité de cette opportunité pour présenter une nouvelle fois leurs doléances : "on veut remettre sur la table le problème du parking et celui de la rénovation des ateliers carrosserie et véhicule automobile", résume Bruno Niedekorn, enseignant de de l’établissement et élu UTG. Il déplore enfin : "le recteur refuse de nous voir".

Dans la continuité de ce mouvement, une marche blanche menée par les élèves aura lieu demain. Celle-ci sera suivie par les professeurs.

GT

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

g6d 18.11.2021

Que font les 500 frères et trop violans face à ce problème ?

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
A la une