• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Education

Les écoles se préparent diversement à la rentrée

Samuel ZRALOS Mardi 25 Août 2020 - 23h37
Les écoles se préparent diversement à la rentrée
Des lavabos ont été installés au lycée Bertène Juminer, à Saint-Laurent. - Samuel Zralos

La reprise des cours se rapproche en Guyane, même si le calendrier de rentrée n'est pas exactement le même partout. Dans l'Ouest, les préparations pour ce retour en classes après six mois dépendent des établissements.

 Même si, des parents viennent chercher des précisions sur le déroulement de la rentrée, beaucoup doivent encore patienter, à Saint-Laurent du Maroni. En effet, la rentrée y est décalée pour les élèves en maternelle et en école élémentaire, en raison de la situation sanitaire à l'Ouest, comme nous l'affirmait le recteur d'académie Alain Ayong-Le-Kama. Résultat, les directions d'au moins une partie des écoles de la ville n'avaient pas encore retrouvé leur poste mardi - certains reprennent ce mercredi - et la préparation des salles n'avance pas.
« Nous on est là, mais on a rien à faire !»

On a fait « comme d'habitude », le nettoyage des salles, sans mesures particulières, explique une agent d'entretien, installée avec sa collègue sur deux chaises, dans la cour d'une école. « On a pas grand chose à faire, on attend les consignes », confie-t-elle. Même son de cloche dans plusieurs écoles maternelles et primaires de la commune, avec à chaque fois des agents dans l'expectative. Une situation qui en indigne certaines : « Les classes sont comme elles étaient en mars. Y a pas de savon, y a rien. Nous on est là, mais on a rien à faire ! »
Collèges et lycées s'activent

La scène est bien différente dans le secondaire, où la rentrée aura lieu la semaine du 7 septembre, comme dans le reste de la Guyane. Et certains ont investis, comme au lycée Bertène Juminer, qui a installé des lavabos automatiques dans la cour d'entrée, pour que les élèves puissent se laver les mains (photo). La cantine y sera aussi aménagée - l'espace est toujours en travaux -, avec la fermeture de la cafétéria intérieure, remplacée par un container qui fournira des sandwichs et par un espace dédié aux repas, le seul où les élèves auront droit d'enlever leur masque. Et pas question de tricher avec ces consignes, affirme Jérémy Simi, qui travaille à la vie scolaire. «Le proviseur a été clair », explique un surveillant, « un élève qui n'est pas dans l'espace dédié, s'il ne porte pas son masque, sera exclu une semaine ». Une règle qui sera communiquée aux lycéens dès la rentrée. Avant d'en arriver là, il faudra faire preuve de pédagogie, estime le surveillant. « Ce sera répétitif mais c'est une bonne chose ».
Adaptation, le maître mot

« On n'a jamais fait de rentrée Covid-19, c'est forcément beaucoup plus compliqué », concède Ronan Le Guen, proviseur du collège de Mana. « On va sûrement essuyer des plâtres, mais on s'adapte, nous avons transformé nos façons de faire. » Dans son établissement, du gel hydroalcoolique sera disponible à l'entrée de chaque salle, la distanciation sociale sera en principe à respecter et l'entrée se fera par plusieurs portes. Des mesures à la simplicité revendiquée : « Pas la peine de faire hyper compliqué, ça ne fonctionne pas ».
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
8 commentaires

Vos commentaires

MartinEden 26.08.2020

Cours du matin au soir avec la cantine, impossible de faire respecter le port du masque !

Répondre Signaler au modérateur
cap40 26.08.2020
Rebond???

Et s'il y a rebond...chacun rentre chez soi avec le masque sinon expulsion de Guyane... Bref une belle cacophonie à l'approche d'une pseudo rentrée qui risque fort de faire "pshitt".
Au fait les élèves doivent-ils présenter un test COVID négatif???

Répondre Signaler au modérateur
Smet 26.08.2020
Faut pas faire compliqué, mais...

On ne peut pas faire comme si de rien n'était, il y a quand même un minimum à assurer

Nettoyage quotidien des tables et des chaises par l'équipe avec un virucide

Décontamination hebdomadaire de tout l'établissement par une entreprise spécialisée

Obligation du port du masque

Prise de température des élèves à l'entrée et à la sortie

Décontamination des bus scolaires après chaque tournée

Robinets et savons accessibles

Prendre des abonnements de webinaires qui pourraient être suivis sur smartphone par les élèves afin de continuer les cours à la maison à chaque quarantaine, et il va y en avoir partout toute l'année...

Une fois ces mesures acceptées, l'année scolaire se fera avec un minimum de risques

Répondre Signaler au modérateur
Nespresso 26.08.2020

Je présume qu'il faut prendre ce commentaire au second degré !
Sinon pour rappel : le virus est très peu léthal (arrêtez de vous empiffrer de sucre, de grossir, ça éliminera les comorbidités liées à l'obésité et au diabète - fléaux guyanais), le virus est en voie de régression et non, on ne reconfinera pas jusqu'à Vaval.
Stop à la psychose.

Répondre Signaler au modérateur
mikeromeo 26.08.2020

Décontamination par un virucide ? Même l'eau de Javel diluée par 5 suffit, c'est déjà le cas tous les jours.
Décontamination hebdomadaire pour un virus dont les les traces contaminantes tiennent moins d'une journée.

A un moment, il faut arrêter d'avoir peur, prendre des précautions et se mettre à vivre. Pour information, le virus à moins tué que cinq ans d'accidents de la route en Guyane

Répondre Signaler au modérateur
dny973 26.08.2020

Rassurez vous. Aucune sanction n'est prévu pour les élèves ne portant pas le masque. Je ne sais pas où ils ont été péché ça mais l'académie ne le valide pas

Répondre Signaler au modérateur
starlette973 26.08.2020

Un élève qui n'est pas à l espace dédié sera renvoyé une semaine
C'est quoi cet établissement pourquoi pas une amende de 135 euros aussi...les élèves sont restés 6 mois sans cours et l on prévoit une sanction ils sont déjà en déficit scolaire et il faut encore les priver sans pédagogie sans prévention de leur droit à l éducation....c'est quoi cette société anxiogène qui rendrait les gens hypocondriaques et apporte un stress supplémentaire à des enfants qui n ont en pas besoin....pfff

Répondre Signaler au modérateur
MartinEden 26.08.2020

Starlette 973 c'est l'apprentissage des règles. Tu suis les règles en portant le masque dans l'établissement où bien tu le refuses et tu restes dehors pour ne pas mettre les autres en danger. Masque fourni gratuitement à l'entrée des collèges et lycées. Un parent est aussi éducateur même s'il l'oublie trop souvent et préfère dire oui à tous leurs désirs et s'indigner de toute punition.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
4 commentaires
Une

Pancho Devant !

Pancho - Mercredi 2 Septembre 2020

1 commentaire
A la une

Vidéos

Voir toutes les vidéos