France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
EN IMAGES

Le lycée agricole de Matiti vibre au rythme de ses triathlètes en herbe

Samuel Reffé Vendredi 7 Mai 2021 - 19h20

 La Collectivité Territoriale de Guyane organisait ce vendredi matin un mini-triathlon en partenariat avec le lycée agricole de Matiti. Retour en images sur l’épreuve, mise en place par la collectivité dans le cadre d’une série d’ateliers proposés suite à l’obtention du label “Terre de jeux 2024”.

  • Les trente participants étaient notamment départagés par une épreuve de cyclisme. © S.R.

  • Les élèves du lycée agricole ont également couru 2,4 km avant de franchir la ligne d'arrivée. © S.R.

  • En mars 2020, la CTG a obtenu le label "Terre de Jeux 2024". © S.R.

  • Les vainqueurs du mini-triathlon affichaient fièrement leur prix. © S.R.

  • Sur la deuxième marche du podium ! © S.R.

  • Le trio qui emporte la troisième place. © S.R.

  • Le podium final de ce mini-triathlon qui en a fait transpirer plus d'un. © S.R.

 100 mètres de piscine, six kilomètres de vélo, et 2,4 kilomètres de course à pied. Voilà ce qui attendait ce vendredi matin, dès 8 heures, une trentaine d’élèves de seconde scolarisés au lycée agricole de Matiti. 10 équipes se sont départagées autour de cette première édition organisée au sein de l’établissement. “La CTG a tenu à féliciter le fait qu’on organisait déjà beaucoup de journées sportives” assure Bernard Bistoquet, conseiller principal d’éducation du lycée agricole.

En mars 2020, la CTG obtenait le label "Terres de Jeux”, ce qui signifie entre autres que la Guyane sera potentiellement un centre de préparation pour les Jeux Olympiques de 2024. “On essaie de sensibiliser les jeunes aux Jeux-Olympiques et leur inculquer les valeurs sportives, ainsi que d’axer les activités sportives sur celles qui font parties des JO” explique Ariane Mandé, responsable du service animation sportive à la CTG, et présente ce matin au lycée agricole de Matiti.

Plusieurs installations sportives feront plus tard l'objet de réhabilitations afin d'acueillir, si les conditions sanitaires le permettent, des délégations de sportifs de haut-niveau. "On prépare une multitude d’actions sur tout le territoire” esquisse Ariane Mandé. Le hall Kevin Seraphin à Cayenne, le stade Edmard Lama à Remire-Montjoly et le hall sportif de Saint-Laurent-du-Maroni figurent notamment parmi les infrastructures retenues pour faire office de centre d’entraînement en vue des Jeux Olympiques de Paris.

Lire aussi

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
A la une
1 commentaire
Société

Les offres d'emploi de la semaine

Samedi 23 Octobre 2021