France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Le Crédit agricole forme ses prochaines recrues

Vendredi 13 Septembre 2019 - 03h05
 Le Crédit agricole forme ses prochaines recrues
Photo de famille des jeunes sélectionnés par le Crédit Agricole pour suivre la licence professionnelle commerce vente marketing, spécialité banque assurance. - hespels

Quinze jeunes, titulaires d’un bac + 2, suivront, à partir du mois d’octobre, la licence professionnelle commerce vente marketing, spécialité banque assurance, lancée par le Crédit Agricole Martinique-Guyane, en partenariat avec Pôle emploi, le Cnam et l’université des Antilles.

C’est une belle aventure qui commence pour 15 jeunes, titulaires d’un bac + 2, demandeurs d’emploi pour certains, en reconversion professionnelle pour d’autres. Leur candidature a été retenue par le Crédit agricole Martinique-Guyane pour suivre la licence professionnelle commerce vente marketing, spécialité banque assurance, qui débouchera, en cas de succès, sur des embauches. Lundi après-midi, les 15 jeunes ont été accueillis au siège du Crédit agricole MartiniqueGuyane, au Lamentin, pour que leur soit présenté le déroulement de leur formation. Il s’agit de contrats de professionnalisation que met en place l’établissement bancaire en partenariat avec le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), Pôle emploi et l’université des Antilles. Durant le mois d’octobre, les jeunes seront en immersion dans les différents services du Crédit agricole et suivront également des cours au Cnam. « Avant le début de leur formation, nous souhaitons leur apprendre comment fonctionne une entreprise, leur montrer les règles de vie en entreprise », explique Yves-Lise Darnal, directrice des ressources humaines au Crédit agricole MartiniqueGuyane. C’est à partir du mois de novembre que débutera véritablement la formation, qui se déroulera en alternance (15 jours en entreprise, 15 jours en cours), et qui s’achèvera en décembre 2020.

Coût pédagogique : près de 6 000 euros par stagiaire. Coût pour l’entreprise : 300 000 euros.

« Des contenus adaptés »

« Nous avons jugé utile de créer notre propre licence banque assurance avec des contenus adaptés à nos métiers », souligne Didier Grand, directeur général du Crédit agricole Martinique-Guyane.

« Nous avons initié le projet fin 2017 et nous avons voulu le construire en coopération avec Pôle emploi, le Cnam, et l’université des Antilles, qui certifie le diplôme.

200 candidats

C’est un projet qui est devenu collectif puisqu’il est aujourd’hui soutenu par notre conseil d’administration ». 200 personnes ont adressé au Crédit agricole Martinique-Guyane leur candidature. 45 d’entre-elles ont été présélectionnées et 15 ont finalement été retenues. « Les recrutements ont démarré en juin, ils ont été finalisés à la mi-juillet », poursuit la directrice des ressources humaines. « Nous recherchions des candidats ayant un vrai goût pour la relation client, un esprit coopératif, une aptitude à vivre en communauté, en interaction avec les autres ». L’établissement bancaire compte actuellement quelque 350 salariés et se dit extrêmement attentif à la question de l’emploi. « Nous embauchons entre 15 et 20 personnes par an, originaires majoritairement de Guyane et de Martinique », précise Didier Grand. Ce nombre de personnes embauchées correspond d’ailleurs, peu ou prou, au nombre de départs à la retraite par année. Quant à l’alternance, il s’agit d’un système que le Crédit agricole Martinique-Guyane privilégie depuis quinze ans. « Nous avons formé une centaine de jeunes (ndlr : du bac + 2 au bac + 5) dans tous les domaines : marketing, gestion, finance… », fait observer Yves-Lise Darnal. Ce sont donc de nouveaux diplômés qui s’apprêtent à vivre la même expérience.

J.-M. A.

Fafsea-Ocapiat est l’organisme paritaire collecteur, qui finance le coût pédagogique de la licence professionnelle.

Lire aussi

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire