France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

La méthode Montessori s’installe à Kourou

Lundi 23 Septembre 2019 - 03h10
 La méthode Montessori s’installe à Kourou
Marie Camille Marcaut-Derouard qui a inauguré les lieux des lieux samedi aux côtés du sous-préfet Stanislas Alfonsi, Haut-commissaire à la lutte contre la pauvreté en Guyane, de Philippe Fery, directeur de la CAF Guyane et de François Ringuet, maire de Kourou. - aurelie ponsot

Le néoclub Maurice-Ravel et le néoclub Hector-Berlioz, deux établissements d’accueil de la petite enfance, ont ouvert leurs portes lors de la rentrée scolaire. Situés dans le quartier Berlioz, ils proposent une crèche multi-accueil et un jardin d’enfant avec un encadrement basé sur la méthode d’éducation Montessori, une philosophie éducative italienne qui a largement fait ses preuves.

C’est le plus grand complexe de Guyane dédié à la petite enfance, avec ses 2 200 m2, qui comptent deux structures bien distinctes : une crèche multi-accueil de 50 places pour les enfants de trois mois à deux ans et un jardin d’enfants (de deux à six ans) de 60 places. Les locaux, situés à la place du foyer de l’association anti-drogue « Ciel de Kaz », ont nécessité 8 mois et demi de travaux. Tout est flambant neuf, équipé essentiellement de matières naturelles. Les jouets sont en bois, tout est à la hauteur de l’enfant afin de lui faciliter la vie et développer tous ses sens. Dix-sept encadrants œuvrent au bien être de l’enfant. « J’avais déjà créé une première structure « le club des petits frimousses », explique Marie Camille Marcaut-Derouard qui dirige les lieux.

« L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit… »

« En 2015, l’état a mis en place un plan pour développer les offres à la petite enfance, ce qui nous a incité à nous investir dans le secteur afin de répondre aux besoins des familles de Kourou en manque de structures courant 2018.»

La méthode Montessori a été imaginé par Maria Montessori, la toute première femme médecin en Italie. Elle ouvre en 1907 sa première « maison des enfants ». Son approche éducative est une philosophie, une vision de l’enfant. Elle consiste à laisser l’enfant évoluer à son rythme, tout en le cadrant grâce à son environnement, ce qui favorise la confiance en soi, l’autonomie, dans un cadre perçu par l’enfant comme libre. Les encadrants, qu’ils soient assistants ou éducateurs sont obligatoirement formés à cette méthode. Ils sont là pour s’adapter à l’enfant et le stimuler à l’aide d’un matériel et d’une structure entièrement pensée pour l’enfant : tout est à hauteur de l’enfant, les sanitaires, les tables, les placards sont très bas.

« Jusqu’à sept langues »

Si l’enfant est dans un environnement propice, accompagné d’un enseignant ou éducateur qui s’adapte à lui et le stimule, alors il est capable d’apprendre, de se concentrer et surtout d’évoluer. Dans la même idée, le but d’un exercice n’est pas d’avoir juste ou faux, mais d’être capable de s’améliorer. Parmi toutes les notions développées par cette méthode qui compte tout de même plus de 20 000 écoles de ce type dans le monde, l’apprentissage de plusieurs langues est systématiquement dispensé, « un enfant jusqu’à neuf ans peut assimiler jusqu’à sept langues car il fonctionne par mimétisme ». Des enfants autonomes, ouverts qui deviendront des adultes biens dans leur peau et débrouillards, tel est le succès de la méthode Montessori.

Aurélie PONSOT

Marie Camille Marcaut-Derouard qui a inauguré les lieux des lieux samedi aux côtés du sous-préfet Stanislas Alfonsi, Haut-commissaire à la lutte contre la pauvreté en Guyane, de Philippe Fery, directeur de la CAF Guyane et de François Ringuet, maire de Kourou. - aurelie ponsot

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
2 commentaires