France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Actualité
  • - Éducation / Santé / Environnement
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Grève à la clinique Véronique

Mercredi 16 décembre 2015

Une partie du personnel de la clinique Véronique est en grève et bloque la route de Baduel ce mercredi matin - (photo : Thomas Fetrot)

Afficher toutes les miniatures

Les personnels de la clinique Véronique, à Cayenne, sont en grève depuis ce matin. Ils bloquent la route de Baduel au niveau de la clinique, dans le sens Cayenne-Rémire. 

Un mouvement de grève a débuté ce matin à la clinique Véronique. Un mouvement précédé d'une série de débrayages matinaux en fin de semaine dernière. Ces derniers avaient pour but de protester contre l'absence d'écoute de la direction de l'établissement de santé depuis la tenue des négociations annuelles obligatoires en novembre. « Le personnel se sent rejeté » , affirme le délégué du personnel, Roberto Théolade.
Hier, malgré trois heures de discussion avec la direction, les représentants des personnels n'ont pas obtenu satisfaction. Selon Roberto Théolade, leurs trois principales revendications salariales ont été rejetées par la direction.

Le personnel barre la route de Baduel à hauteur de l'entrée de la clinique dans le sens Cayenne-Rémire. Les grèvistes distribuent des tracts, dans lesquels ils expliquent leur revendications, aux automobilistes circulant dans l'autre sens. 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

Ubu 17.12.2015

Encore une fois, une clique se permet de bloquer la voie publique et d'emm***** les automobilistes de Guyane pour faire avancer ses petits acquis. J'ai été bloqué près d'une heure à Baduel pour un conflit qui ne me regarde pas.
Et la honte suprême revient à la police qui s'est contenté d'observer à moitié endormi le blocage sans lever le petit doigt avec cette passivité et cette indolence dont seule la police de Cayenne à le secret.

Répondre Signaler au modérateur
Melville 17.12.2015
Ubu dans ses oeuvres

Nous avons fini par comprendre, Ubu, que rien ne vous concerne en Guyane, que rien ne vous regarde en Guyane, que rien ne trouve grâce à yeux en Guyane. D'où ma question lancinante, Ubu, grand Ubu : pourquoi persistez-vous à vivre chez nous ? Quel projet avez-vous envie de partager avec nous ? Vous avez choisi de vivre chez nous, soit. Mais est-ce avec nous ou contre nous ? Vous finirez bien par répondre à mes questions, Ubu, fût-ce avec le concours de votre clone Paassy. A deux, vous aurez moins peur ou moins honte de vous livrer.

Répondre Signaler au modérateur
rienaciré 16.12.2015
soleil

comme, il fait beau temps

Répondre Signaler au modérateur
A la une