• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Direction la piste aux étoiles pour Claudio et Félix de Latitude cirque

Véronique NORCA Samedi 11 Juillet 2020 - 13h51
Direction la piste aux étoiles pour Claudio et Félix de Latitude cirque

Alors que la crise sanitaire a poussé l’académie de Guyane à revoir son fonctionnement et son rapport à l’enseignement, les élèves n’en perdent pas moins leurs perspectives d’avenir des yeux. C’est ainsi que Claudio et Félix, deux jeunes de Saint-Laurent, ont réussi les sélections de deux grandes écoles du cirque. Ils partiront poursuivre leurs études dans l'Hexagone à la rentrée, l’un sur la côte d’azur et l’autre en région parisienne.

 Tout commence avec l’association « Latitude Cirque » fondée par Yann Laforge en 2010. Ancien professionnel du spectacle vivant, il souhaite créer une école pour partager sa passion et former les professionnels de demain. La structure se présente sous trois volets : l’aspect club de loisirs, la médiation culturelle dans le scolaire et la formation gratuite de préparation aux concours des grandes écoles du cirque. Membre de la fédération française des écoles de cirque, l’association a reçu récemment le label « action reconnue d’utilité publique ».

C’est de cette formation dont Claudio Amimba et Felix Adonga ont pu bénéficier durant 3 ans. Soit près de 1500 h d’entrainement et d’apports théoriques par divers intervenants en activité. Elle est financée par la DAC (direction des affaires culturelles), la ville de Saint-Laurent et dans une moindre mesure la CTG et la DRJSCS (direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale).
 
Yann Laforge
 
Il était important pour moi de faire venir des intervenants en activité issus des jeunes générations de professionnels. A la fois pour transmettre les techniques récentes et montrer concrètement les débouchés du métier.

Nous avons formé 12 jeunes ces 3 dernières années et nous sommes très fiers que deux d’entre eux intègrent des écoles prestigieuses. L’association prend en charge les billets d’avion pour leur permettre de rejoindre leur école, mais il y a tous les frais sur place qui restent à leur charge : l’inscription à l’école, la sécurité sociale étudiante, se vêtir, se nourrir, le matériel scolaire, les transports… Nous avons ouvert une cagnotte sur Helloasso.com. On fait appel à la solidarité pour les aider financièrement.

A terme, ce que l’on souhaite c’est devenir une école de cirque avec les mêmes agréments que les structures de métropole, afin que nos jeunes n’aient plus à partir et que des étudiants d’autres territoires viennent se former ici.
 
Claudio, 17 ans
 
Depuis quand fais-tu du cirque ?
Moi j’ai commencé le cirque à 11 ans, juste pour m’amuser.

Qu’est-ce qui te plait dans cette discipline ?
Tout me plait dans le cirque, ce que j’aime, ce sont les acrobaties. Ma spécialité, c’est le mât chinois. Je m’entraine au moins quinze heures par semaine. En octobre, j’ai fait un stage à l’école « la piste d’azur » et j’avais vraiment envie de retourner y étudier.

Comment s’est passée la sélection ?
L’admission s’est faite en trois étapes : d’abord un dossier avec CV et lettre de motivation. Comme on fait régulièrement des spectacles, j’avais de l’expérience. Ensuite, il y a eu les épreuves pratiques, j’aurais dû faire le voyage, mais avec le COVID, ça s’est fait par vidéos. On avait des instructions précises sur le contenu, les figures. Une fois cette épreuve réussie, j’ai eu un entretien en visioconférence. J’ai eu la réponse le 30 juin et j’étais super content.

Que pense ta famille de ton choix de devenir artiste de cirque ?
Ils m’encouragent et me soutiennent.

Comment ça va se passer pour toi quand tu seras en France ?
Grâce à l’association, je vais pouvoir être hébergé, mais il faudra gérer tout le reste. Mes parents ne pourront pas beaucoup m’aider et je n’ai pas de famille là-bas. Alors d’ici le départ, je fais des petits job pour mettre de l’argent de côté.
 
 
Félix, 18 ans
 
Depuis quand fais-tu parti de l’association ?
Depuis 3 ans

Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire du cirque ?
C’est la première fois que j’ai vu Claudio. Il était sur le mât chinois et je me suis dis que je n’aurais jamais pensé qu’on puisse faire un truc pareil. C’était comme de la magie.

Qu’est-ce que tu aimes dans cette discipline ?
Moi mes spécialités, ce sont le mât chinois et les sangles aériennes. Ce qui me plait, c’est le partage, la découverte et la créativité. Quand je m’entraine, je me sens vraiment à ma place. Avant, je ne parlais pas beaucoup, j’étais vraiment introverti. Le cirque m’a aidé pour tout ça. On est comme une grande famille.

Ton entourage te soutient dans ta démarche ?
Mes parents sont derrière moi et me disent de ne pas abandonner. Mes amis sont là aussi, certains ont même rejoint le groupe.
Quelle école vas-tu intégrer à la rentrée ? l’ENACR ( école nationale des arts du cirque de Rosny), une école très réputée dans le monde du spectacle.

Qu’est-ce que ça te fait de partir ?
Au début j’étais un peu stressé, mais plus la date approche et plus je me sens prêt, j’ai hâte.
 
 
 







Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
3 commentaires
4 commentaires
Une

Pancho Devant !

Pancho - Mercredi 2 Septembre 2020

1 commentaire
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos