France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
La semaine vue par... des écoliers d'Edgard Galliot à Rémire-Montjoly

De l’esclavage à la Coupe du monde féminine de football

Samir MATHIEU Samedi 15 juin 2019
De l’esclavage à la Coupe du monde féminine de football
La classe de CE 1 de Sabine Lesmarie-Bidaud à l'école Edgard Galliot, aux Ames-Claires à Rémire-Montjoly - Samir Mathieu

L’actualité de la semaine vue par les écoliers d’Edgard-Galliotaux Âmes-Claires, à Rémire-Montjoly... Les enfants de CE1 suivent eux aussi les événements.

Pas besoin d’avoir des cheveux blancs pour s’intéresser à ce qui se passe dans le monde... Les enfants de CE1, de l’école élémentaire Edgard-Galliot à Rémire-Montjoly suivent eux aussi l’actualité. Que ce soit à travers « le journal à la télé » ou bien grâce à leur quotidien FA Guyane, ces jeunes, âgés pour la plupart de 8 ans, avaient une idée bien précise de ce qui a marqué la semaine passée.

D’abord le football

Le football est arrivé largement en tête des sujets les plus abordés avec la Coupe du monde « chez les filles ». Plusieurs enfants connaissaient le score de la victoire (2 buts à 1) de la France sur la Norvège et savaient très bien que deux matchs avaient déjà eu lieu.

Le second sujet qui est le plus revenu dans les discussions, c’est celui de l’esclavage. Même si parfois les élèves ont eu du mal à mettre des mots sur ce qui s’était passé le week-end dernier, ils avaient évoqué le sujet avec leur institutrice, Sabine Lesmarie. Les enfants savaient tous que l’esclavage était quelque chose de mal, qui faisait souffrir les hommes. Le sujet et les cérémonies qui ont eu lieu le week-end dernier ont été évoqués, et plus particulièrement lundi avec la journée de la commémoration l’abolition de l’esclavage en Guyane, célébrée cette année en grande pompe avec Christiane Taubira, ancienne députée de la Guyane, auteure de la loi décrétant l’esclavage comme crime contre l’humanité en 2001, et ancienne ministre de la Justice, mais aussi en présence de l’ancien Premier ministre et président de la fondation sur l’esclavage, Jean-Marc Ayrault.

Du tennis à l’orpaillage illégal

Les écoliers ont aussi évoqué le tennis avec la finale de Roland-Garros, regardée bien souvent avec leur papa... Et sur le plan sportif encore, certains élèves ont évoqué les play-offs de basket, qui se tiennent ces temps-ci en Guyane. Actualité locale aussi qui a marqué les élèves : c’est le meurtre d’un homme retrouvé mort dimanche soir dans sa voiture à Cayenne. Les enfants ont posé plein de questions à ce sujet, s’interrogeant essentiellement sur le pourquoi de l’affaire... Et toujours au registre des faits-divers, les jeunes ont manifesté un vif intérêt sur le faits-divers concernant des militaires sur le Maroni... Plusieurs d’entre-eux ont été grièvement blessés après avoir été percutés par une autre pirogue, entre Maripasoula et l’embouchure de l’Inini. Ce fut donc l’occasion d’évoquer l’orpaillage, un sujet que plusieurs élèves connaissaient déjà, dont une qui avait cherché des paillettes d’or lors d’un carbet...

Samir MATHIEU

« L’agression des militaires par des orpailleurs »

«  Le meurtre à Cayenne, ça m’a choqué, et aussi l’agression des militaires et gendarmes. Ils étaient sur une pirogue et des orpailleurs leur ont foncé dessus et ça les a gravement blessés. »

Natha - Samir Mathieu
« Le mort à Cayenne m’a marqué »

« J’ai retenu qu’il y avait eu des esclaves en Guyane. Après, on a parlé de beaucoup de choses, et notamment la Coupe du monde féminine. Mais, ce qui m’a marqué, c’est le mort à Cayenne, le monsieur qu’on a tué... »

Luis-Emmanuel - Samir Mathieu
« J’ai appris l’histoire de France avec le Débarquement »

«  J’ai appris l’histoire de France car il y avait le Débarquement. Les Américains et les Anglais sont venus nous sauver. Ils ont débarqué en Normandie. Après, j’ai aussi appris l’histoire de France avec l’abolition de l’esclavage. »

Maxime - Samir Mathieu
« Il y a eu de l’esclavage en Guyane »

«  J’ai entendu parler du foot avec la Coupe du monde des filles. Elles ont gagné deux matchs !

Après on a aussi parlé de l’esclavage. J’ai appris que c’était pas bien. Il y en a eu en Guyane et ça a fait beaucoup de malheureux. »

Anouk - Samir Mathieu
« Les filles ont battu la Norvège au foot »

«  On a parlé de la Coupe du monde de foot. La France elle gagne. Les filles elles ont battu la Norvège. On a aussi parlé de l’esclavage. C’était des gens qui forçaient les autres à leur obéir et à travailler pour eux. C’est les Blancs qui achetaient les Noirs et ils les fouettaient. »

Alicia - Samir Mathieu
« Un monsieur a été poignardé à Cayenne »

« A la télé, j’ai entendu parler d'un accident sur le fleuve. Des militaires ont été blessés. Il y a eu aussi un meurtre à Cayenne. Un monsieur a été poignardé. Après, il y a les filles qui ont gagné 2 à 1 contre la Norvège à la Coupe du monde. J’ai aussi regardé le tennis avec mon papa. »

Keycie - Samir Mathieu
« Les filles ont gagné les matchs de foot »

« Il y a eu la cérémonie de l’abolition de l’esclavage. Il y a en eu en Afrique et il y en a qui sont venus en Guyane. Après, il y a aussi le foot, avec les filles qui ont gagné deux matchs en Coupe du monde. »

Raïley - Samir Mathieu
« On a parlé de l’esclavage »

«  On a parlé de l’esclavage. C’était des personnes qui en prenaient d’autres pour être leur esclave. C’était très mal. Il y avait des esclaves qui se faisaient tuer. Il y a aussi le foot. Les Bleues, elles ont gagné un match mardi. »

Kon Meng - Samir Mathieu
« Les filles ont gagné »

« Moi j’ai entendu parler du tennis et du foot. Le tennis c’était Roland Garros. C’est Rafael Nadal qui a gagné. Et au foot, les filles ont gagné deux fois, contre la Norvège et la Corée du Sud. ça me donne pas trop envie de jouer au foot, par contre au tennis, j’en fait déjà et j’aime ça. Le soir, parfois, je regarde le journal. C’est comme ça que je suis l’actualité... »

Marie - Samir Mathieu

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
Ile de Cayenne

Les prix, ça se mérite !

Lundi 01 juillet 2019

.

A la une