• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
RENTRÉE SCOLAIRE

Collège d’Apatou : les assistants d’éducation obtiennent gain de cause

Mercredi 2 Septembre 2020 - 15h59
Collège d’Apatou : les assistants d’éducation obtiennent gain de cause

La rentrée des élèves pourra finalement avoir lieu comme prévu au collège Ma Aiye. L’accueil était jusqu’alors incertain en raison d’un mouvement de blocage de l’établissement par les assistants d’éducation.

 La raison de leur colère ? Le refus du rectorat d’accorder pour cette nouvelle année scolaire la dérogation permettant au collège de recruter en tant que personnel de vie scolaire des individus ne disposant pas du baccalauréat. Conséquence de cette décision, sur quatorze personnels en poste, douze d’entre eux se voyaient refuser le renouvellement de leur contrat pour cette nouvelle rentrée malgré plusieurs années d’ancienneté.
Dérogation acceptée pour renouveler tous les contrats
Après une journée de blocage de l’établissement (LIRE ICI) et après avoir reçu de nombreux soutiens parmi lesquels ceux des enseignants, des parents d’élèves et de la commune d’Apatou, les assistants d’éducation ont appris vers 14h que le rectorat répondait favorablement à leurs revendications en accordant à l’établissement la précieuse dérogation permettant le renouvellement de leur contrat.



Après quelques instants d’euphorie et de joie collective célébrés devant l’établissement, toute l’équipe a rejoint le collège afin de terminer les derniers préparatifs avant la rentrée des élèves de 6e qui avait lieue ce mercredi matin.
« Finalement cette situation nous a tous soudé »
« On est tous très soulagé d’apprendre que le rectorat à accepter de renouveler nos contrats. On a vécu quelques jours difficiles mais maintenant nous sommes rassurés et très motivés pour accueillir les élèves », relate Fernando Abe, assistant d’éducation au collège depuis quatre ans et menacé par la décision du rectorat.

« On est restés unis et on a réussi à gagner tous ensemble, finalement cette situation nous a tous soudé » abonde également Claudette Fanasse également assistante d’éducation.

La satisfaction s’exprime également du côté des CPE de l’établissement : « Nous étions inquiets pour la rentrée, nous savons que les assistants d’éducation sont des rouages essentiels de l’établissement, ils connaissent son fonctionnement, les élèves et les familles. Ce sont des qualités précieuses, sans eux nous n’aurions pas pu tenir cette rentrée dans de bonne conditions. Et puis humainement nous sommes aussi rassurés de savoir que tous les personnels qui sont aussi des mères et pères de famille ne se retrouvent pas en difficulté du jour au lendemain ».

Au collège Ma Aiye, la décision du rectorat est donc saluée unanimement et ce mercredi matin les banderoles de contestation avaient cédé leur place à l’arrivée des premiers élèves.




Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Nespresso 03.09.2020

Des garçons et des filles qui demandent à travailler, c'est une denrée rare par ici et il est normal de les y encourager. La décision du rectorat est une décision de bon sens.
Bonne rentrée à elles et eux et bravo !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
4 commentaires
Une

Pancho Devant !

Pancho - Mercredi 2 Septembre 2020

1 commentaire
A la une
2 commentaires
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos