À l'école Taubira

« On ne pense pas, on ne décide pas à la place de la jeunesse. On la rencontre » , sourit en introduction Christiane Taubira. La garde des Sceaux s'est livrée hier matin à un exercice qu'elle affectionne particulièrement : débattre avec les jeunes. Une centaine de lycéens, d'étudiants et de représentants associatifs ont pris place dans les salons de la préfecture pour échanger avec elle. « Christiane Taubira, c'est un peu une idole pour moi, confie Irène, 17 ans, avant le...

France-Guyane 471 mots - 14.02.2015
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus