France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

Viande locale : les consommateurs seront-ils perdants ?

Viande locale : les consommateurs seront-ils perdants ?

Certains éleveurs sont mécontents des tarifs pratiqués à l’abattoir de Mana, alors qu’une délégation de service public sera votée en janvier pour la gestion de l’abattoir territorial de Rémire-Montjoly.

Deux abattoirs existent en Guyane. L’un à Rémire-Montjoly et l’autre à Mana. Ce dernier a ouvert en 2014. En 2018, une centaine de tonnes de porcs ou de bovins y a été abattue, pendant que près de 1 000 tonnes (500 tonnes de bovins 500 tonnes de porcs) l’étaient à l’abattoir territorial de Rémire-Montjoly. Régulièrement, les éleveurs du centre et de l’est guyanais utilisent eux aussi les services de l’abattoir de Mana, géré par la communauté de communes de l'Ouest guyanais (CCOG), pour...

franceguyane.fr 1069 mots - 21.12.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres