Une solution pour les agriculteurs hmong d’Apatou

Une solution pour les agriculteurs hmong d’Apatou

Une sortie de crise semble possible près de deux mois après la décision de justice visant à l’expulsion d’agriculteurs hmong, à Apatou. Comme nous vous l’expliquions dans nos éditions des 17 et 23 juillet, le maire de la commune, Paul Dolianki, leur a attribué près de 90 hectares sur la crique Sakura, alors que ces terrains appartiennent en réalité à l’État.

250 000 ha toujours pas transférés

« En l’état, les agriculteurs en question sont dans l’illégalité, reconnue par la Justice. La préfecture...

franceguyane.fr 480 mots - 31.07.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir