Tuer le cochon, une tradition bien vivante

Tuer un cochon pour Noël relève de la tradition, en Guyane comme dans les Antilles. Ainsi, Jocelyn (1) et ses amis se regroupent tous les ans quelques jours avant le réveillon chez « Papi » , à Matiti. Dimanche, ils ont procédé à l'abattage annuel. Et la journée débute de bonne heure. À 7 heures, tout le monde est sur le pied de guerre. Les couteaux sont aiguisés, les bassines rincées. Après quelques blagues bien senties, Jocelyn et ses amis s'y mettent. Le cochon ne se doute alors pas de ce...

France-Guyane 812 mots - 20.12.2017
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir