France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
3 questions à…

« Tous le monde reconnaît qu’il y a une situation de quasi-monople dans les surgelés et les produits frais »

Mardi 13 Août 2019 - 03h15

Xavier Clavel, gérant de la société d’import-export SCGR

Avez-vous été contacté par l’autorité de la concurrence depuis votre opposition au rachat de Ng Kon Tia par Safo en juillet ?

Oui, nous avons reçu un courrier vendredi, comme tout ceux qui ont déjà renvoyé des questionnaires ou des observations par rapport à ce rachat. Cette lettre présente les engagements que Safo compte prendre pour remédier aux problèmes de concurrence et nous devons renvoyer nos observations avant le 20 août. Par rapport à l’activité de grossiste, alors que tous le monde reconnaît qu’il y a une situation de quasi-monople dans les surgelés et les produits frais, Safo propose à l’autorité de la concurrence de désigner un mandataire qui fera des rapports réguliers à l’Autorité pour surveiller si ce groupe, une fois qu’il aura fait l’acquisition de Ng Kon Tia, maintient les prix tels qu’ils existent aujourd’hui, et ce pendant 5 ans. Mais ce qu’il risque en gros, ce sont des blâmes ou des amendes. Et aujourd’hui il vaut clairement mieux payer des amendes que de voir une enseigne s’implanter et baisser les prix, parce que ça aura un impact médiatique dans tous les territoires d’outremer. En réalité, Safo veut à tout prix Ng Kon Tia car sans cet outil logistique qu’est NG Kon Tia personne ne pourra s’installer en Guyane et pérenniser une activité de grande distribution car elle sera dépendante des outils logistique existants.

Qu’en est-il du supermarché NKT ?

Aujourd’hui, Safo, qui détient Carrefour Market, admet auprès de l’Autorité que ça va poser un problème en terme de concurrence, puisqu’il y a déjà le Carrefour Matoury, à un kilomètre à vol d’oiseau, et pour pallier ça, s’engage à mettre une enseigne qui n’est pas Carrefour. Ce sera probablement l’enseigne Euromarché comme le groupe Bernard Hayot l’a fait en Martinique. Euromarché, est une enseigne inexploitée depuis près de 30 ans en Europe et derrière Safo explique clairement qu’il y aura des marques de distributeurs de Carrefour… En résumé, il veut mettre une enseigne Euromarché en vendant des produits carrefour, donc en fait on aura encore moins de choix qu’avant. Ils disent qu’aujourd’hui ça ne changera rien car NKT n’a pas de marques de distributeur mais super NKT a justement enlevé son enseigne U pour pouvoir vendre son activité et que ça pose moins de problèmes à l’Autorité…

Êtes-vous toujours intéressé par le rachat du groupe Ng Kon Tia ?

Oui, j’en ai les moyens financiers et je m’engage à faire baisser les prix en ne pratiquant pas de sur-marges contrairement aux acteurs du secteur actuellement.

Propos recueillis par AG

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
3 commentaires