Economie

Tarifs du solaire pre-2011: « très mauvais signal envoyé » par le gouvernement

Tarifs du solaire pre-2011: « très mauvais signal envoyé » par le gouvernement

Le parlement s'apprête à examiner en deuxième lecture un amendement qui vise à faire baisser rétroactivement le tarif de rachat d'électricité en vigueur pour les projets de centrales photovoltaïques entre 2006 et 2011. Nicolas de Fontenay, représentant du Groupement des entreprises en énergies renouvelables de Guyane (Generg) et membre du Medef Guyane réclame l'exclusion des Dom de la mesure.


Un amendement remet en cause les tarifs de rachat d’électricité solaire aux parcs de plus de 250 kW signés entre 2006 et 2010. Vous vous y opposez, pourquoi ?

Nicolas de Fontenay : On regrette cette décision, tant sur la forme que sur le fond. La décision a été faite sans aucune étude d'impact, en particulier sur les Dom-Tom, où la situation n'est pas comparable à la métropole. Aujourd'hui, la mesure (ndlr : qui touche uniquement les centrales de plus de 250kw) va concerner 50% du parc...
franceguyane.fr 729 mots - 11.12.2020
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres