• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Ses bus étant utilisés pour bloquer la SARA et le port, la SEMOP a porté plainte contre X

Gaetan Tringham Mardi 19 Octobre 2021 - 16h23
Ses bus étant utilisés pour bloquer la SARA et le port, la SEMOP a porté plainte contre X
Les différents accès du port Dégrad-des-Cannes et des dépôts de la SARA sont bloqués par une manifestation initiée par l'UTG depuis le 18 octobre. - GT

 La SEMOP, société en charge des bus étant utilisés pour bloquer les accés aux dépôts de la SARA et du Grand Port Maritime de Guyane a porté plainte contre X. Elle condamne ainsi une "utilisation abusive et non autorisée de ses bus pour ces différentes actions".

 Vous avez surement pu suivre le blocage initié par l’UTG, depuis hier, aux dépôts de la SARA et au Grand Port Maritime de Guyane. Plus tard dans la journée, les stations-service avaient même été fermées en raison “de la pénurie potentielle de carburant“. Ce sont quatre bus qui sont utilisés par les manifestants pour bloquer les différentes entrées.

Pour faire suite à cette information, nous avons contacté la SEMOP, la société en charge de ces véhicules. Carla Baltus, la Directrice générale nous informe dans ce cadre qu' “il y a une enquête en cours pour déterminer les coupables car nous avons porté plainte contre X, et ce, le jour même ou le blocage a commencé. On condamne ces agissements”.

La SEMOP dénonce ainsi une “utilisation abusive et non autorisée de ses bus pour ces différentes actions.
“Ils sont venus très tôt le matin, juste avant la prise de service”
GT

La directrice générale raconte ensuite comment certains de leurs chauffeurs ont pu dérober ces différents bus : “Ils sont venus très tôt le matin, juste avant la prise de service, et ont fait croire à l’agent de sécurité qu’ils partaient un peu plus plus tôt que prévu et puis ils sont partis avec les bus à notre insu”.

Xavier Nelson, chargé de communication du mouvement de la Caravane pour la liberté nous expliquait d’ailleurs hier que “nous avons des membres de l’UTG, syndicat majoritaire de Guyane, dans tous les corps de métiers et dans toutes les entreprises. On a donc forcément des chauffeurs avec nous qui ont pu nous aider à mener cette action”.
“le réseau entier est impacté”
Ces bus en moins sur les réseaux de la SEMOP ont également provoqué une forte perturbation du trafic : “le réseau entier est impacté parce qu’on a des véhicules en moins donc forcément on a des lignes où on essaie d’ajuster en fonction des populations, du nombres d’usagers et les heures de pointes… on jongle avec les plannings. On a des lignes où vous avez par exemple les sorties scolaires où il y a des pics. S’il manque un bus sur deux ou trois, vous avez surement des élèves qui se retrouvent à terre…”, commente Carla Baltus.

Celle-ci assure enfin : “On met tout en œuvre pour récupérer nos bus. Après, on ne maîtrise pas les délais pour l’instant”.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
8 commentaires

Vos commentaires

cap40 20.10.2021
Licenciement...

Licenciement immédiat et direct case prison pour rejoindre les 4 olibrius cracheurs de feu.

Répondre Signaler au modérateur
anne.jolly.bonnet@gmail.com 20.10.2021

inacceptable une telle situation que fait la police!
un simple citoyen en excès de vitesse est de suite réprimandé et pénalisé
une bande de voyous bloque la guyane et rien ne se passe ,que de laxisme

Répondre Signaler au modérateur
cap40 20.10.2021
4+4

4+4 Cela fait 8?? Cela mérite un petit bonjour aux 4 déjà incarcérés...mais j'en doute. Peut-être juste une réprimande pour une bonne "blague" d'ados. Le folklore habituel qui fait la richesse de la Guyane. A quand la prochaine blague?

Répondre Signaler au modérateur
Vieux blanc 20.10.2021

Qu'attente les autorités pour se saisir des bus volés et les rendre aux service, l’enquête peux attendre et de toute manière donnera les résultats habituels.

Répondre Signaler au modérateur
DRED31 20.10.2021

La caravane de la liberté !!! Quel belle bande de … - En espérant qu’ils vont prendre cher!!!

Répondre Signaler au modérateur
bozo 19.10.2021
au voleur !

Si je m'amusais à prendre un bus tôt le matin, ce serait quoi ?
Un vol !
4 Bus = 4 chauffeurs = 4 délinquants de plus qui iront rejoindre bientôt les 4 autres qui les attendent avec impatience à Remire...

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 20.10.2021

Allez donc "emprunter" un bus avec quelques potes et bloquer le port et la SARA. En moins de 30 min vous prendrez matraques et gaz lacrymo avant de passer 24h en garde à vue, préliminaires à des ennuis judiciaires qui vous feront passer l'envie de recommencer vos caprices pour très longtemps.
Sauf bien sûr si vous arborez le drapeau de l'UTG et que vous êtes chaperonné par le président de la CTG.

Répondre Signaler au modérateur
HIHIHI 20.10.2021

Si nous sommes en dictature, c'est une dictature bisounours!
tout mignon mignon.

Hey regardez! Une licorne galope sur un arc en ciel!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
1 commentaire
7 commentaires
4 commentaires
A la une