France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

« Savanes de Guyane », première station nautique du territoire

Samedi 25 Janvier 2020 - 03h10
 « Savanes de Guyane », première station nautique du territoire
Légende Photo: Le lac de Petit Saut, un des sites de la Station Nautique Savanes de Guyane, «la pépite bleue au coeur de l' Amazonie». - Pierre-Yves CARLIER

Le territoire des Savanes a obtenu le label Station nautique, ce qui lui confère un référencement dans le secteur touristique et une meilleure visibilité. L’objectif est d’impulser le tourisme sur les différents sites à Kourou, Sinnamary, Iracoubo et Saint-Elie qui proposent de nombreuses activités et compétitions nautiques.

La société cayennaise Tic-Tac Prod a produit un clip promotionnel de cinq minutes sur le territoire des Savanes qui circule sur les réseaux sociaux depuis le milieu de semaine. Réalisée dans le but de promouvoir à l’étranger les atouts du territoire, cette vidéo propose des images de sites comme les marais de Yiyi, le lac de Petit-Saut ou encore les îles du Salut.

Ce clip a été officiellement présenté aux associations et acteurs de la filière nautique mercredi soir au cinéma Urania de Kourou, lors d’une soirée organisée par la communauté de communes des Savanes (CCDS) afin de présenter l’obtention du label Station nautique. Le territoire des Savanes est le premier de Guyane à le recevoir. La cérémonie a eu lieu à l’ouverture du Salon nautique international de Paris, début décembre.

Ce label est la garantie pour les amateurs de sports ou de loisirs nautiques de bénéficier d’équipements performants, d’un encadrement qualifié et d’une offre d’activités diversifiées. « La CCDS dispose de beaucoup d’atouts mais cette offre souffre de visibilité. C’est pourquoi nous avons engagé ce projet de labellisation », a rappelé François Ringuet, président de la CCDS. Le territoire doit s’engager à proposer une organisation locale concertée, un accueil permanent et facilement accessible, une formation claire, valide et adaptée, une offre nautique multiple et permanente, des services et des infrastructures adaptés notamment pour les personnes à mobilité réduite, des animations nombreuses et diversifiées, une démarche de respect de l’environnement, une commercialisation organisée et une écoute au service de la qualité.

Plusieurs agents de la CCDS ont travaillé ce dossier pendant plus d’un an, entre dépôt de dossier, audit et passage devant le comité. Actuellement, 60 % des touristes qui viennent en Guyane passent par les Savanes. Avec la visibilité que promet ce label, l’objectif est d’augmenter ce flux, de développer les infrastructures, l’économie et donc les retombées financières autour de cette manne touristique.

Aurélie PONSOT