Premières récoltes pour le café de Guyane

Sur la piste de Paul-Isnard, à Saint-Laurent, on croise des bananiers, des citronniers, du manioc. Il faudrait avoir un don pour repérer des caféiers. Il n'y en a que quelques dizaines de pieds, sur des parcelles de 1 500 m2. C'est là que le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) et les membres du projet Clara testent les pieds d'arabusta, un hybride d'arabica et de robusta qui doit fournir dans quelques années un café 100%...

France-Guyane 558 mots - 17.09.2015
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir