France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Plan d’urgence pour l’agriculture : l’État débloque 2,5 millions d’euros

Gabrielle Trottmann Lundi 11 Février 2019 - 03h15
Plan d’urgence pour l’agriculture : l’État débloque 2,5 millions d’euros
archives - archives

L’État vient de débloquer une enveloppe de 2,5 millions d’euros pour renforcer l’appui technique aux agriculteurs guyanais. Cette aide promise il y a près d’un an s’inscrit dans les axes de développement agricole du Plan d’urgence Guyane (PUG).

Lengagement datait d’avril dernier : dans le cadre du plan d’urgence pour la Guyane, l’État s’était engagé à débloquer 2,5 millions d’euros afin d’améliorer l’encadrement technique de la filière. La chambre d’agriculture de Guyane animera ce plan d’action et en assurera la gouvernance avec la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (Daaf). Cet argent devrait notamment permettre d’engager « une vingtaine de techniciens » afin de soutenir les agriculteurs, d’après le président sortant de la chambre, Albert Siong : « C’est une bonne nouvelle. L’ampleur de la tâche est considérable. Il faudra désormais veiller à ce que la nouvelle chambre d’agriculture fasse un bon usage de cet argent », explique-t-il.

L’enveloppe tombe dans un contexte particulier, puisque l’élection du nouveau président de la chambre d’agriculture doit avoir lieu samedi. La FDSEA, majoritaire à l’issue du dernier scrutin, préfère attendre que la nouvelle direction soit en place pour se prononcer sur la question, de même que le Grage. D’après le communiqué de presse de la préfecture, cet « effort considérable » sera « renouvelé en fonction des réalisations abouties à l’issue de cette première opération », à la fin de l’année 2020.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une