Ouvriers « low cost » : Alexandre répond à la fédération du BTP

Rodolphe Alexandre réagit au courrier adressé aux élus par la fédération du BTP, le 11 février, concernant le nombre grandissant de travailleurs européens déplacés employés sur les chantiers. Dans sa réponse, le président de Région exprime « sa vive préoccupation face à ces pratiques qui (lui) semblent être de nature à créer une véritable distorsion de concurrence vis-à-vis d'entreprises implantées en Guyane, qui, elles, jouent véritablement le jeu de l'embauche locale...

France-Guyane 249 mots - 17.02.2015
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus