Les socioprofessionnels veulent se faire entendre

Ils ne sont pas certains de pouvoir perturber le Conseil de l'environnement et des risques sanitaires (Coderst) qui siège ce matin en préfecture. « Mais nous voulons manifester de la manière la plus bruyante et visible notre mécontentement » , prévient Gauthier Horth, président de la Fédération des opérateurs miniers de Guyane qui participe auprès du Medef aux négociations avec l'État depuis plusieurs semaines. Avant les grandes vacances, les socioprofessionnels avaient déposé...

France-Guyane 393 mots - 02.09.2015
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir