• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Economie

Les autorités continuent de présenter le plan de relance

S.Z. Vendredi 27 Novembre 2020 - 20h19
Les autorités continuent de présenter le plan de relance

Une série d'entretiens individuels pour présenter les aides débloquées par l'Etat suite à la crise liée au covid-19 a été organisée cette après-midi à Saint-Laurent du Maroni.


Dans le brouhaha des conversations qui s'entrecroisent, CPME, DIECCTE CCOG et autres institutions sont à leur tables. Les chefs d'entreprises sont nombreux à être là dès 14h30, à l'antenne saint-laurentaise de la Chambre du commerce et de l'industrie (CCI). A une table, un représentant de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) explique d'un ton direct les démarches que son interlocuteur doit d'après lui d'entreprendre. « Ça c'est de l'argent que vous allez récupérer directement », assène-t-il en tapant de la main sur la table, oscillant entre vouvoiement et tutoiement. Face à lui, un chef d'entreprise d'âge mûr, qui ne maîtrise pas entièrement le français, semble avoir du mal à tout suivre, mais est content de prendre la carte de visite de son interlocuteur, pour que son comptable l'appelle.

Tout au long de l'après midi, les entrepreneurs de l'ouest, souvent à la tête de Très petites entreprises (TPE) comme 80% des patrons guyanais, sont reçus par les représentants de divers organismes, pour obtenir réponses à leurs questions et précisions sur le fameux plan de relance du gouvernement.

La CCI avait déjà fait une première visite il y a quelques mois lors du CCI Tour dans le même but. Cette fois, la démarche est inverse, faire venir les entreprises à la CCI plutôt que d'aller à leur rencontre, mais l'objectif est le même, communiquer un maximum sur les aides accessibles, que ce soit les exceptionnelles comme le fonds de solidarité ou celles qui existaient déjà avant la pandémie. « Le plan de relance sur une philosophie de "premier arrivé, premier servi". Donc si on est prêts on en tire un maximum de bénéfices, c'est pour ça qu'on fait ces rendez-vous », précise Rémi Bochard, sous-préfet en charge du plan de relance, en instance de départ .


Vers une meilleure communication entre les instances ?

Au delà de cette journée, ce genre de rencontres découle d'une prise de conscience de la CCI suite au covid-19, explique Jean-Michel Nicolas, chef de mission à la CCI : « A la CCI, on a rôle de lien et le covid a accéléré de manière formidable le réseau. Y a eu un effet de décloisonnement » entre les équipes des diverses organisations patronales et étatiques présentes sur le territoire. « Aujourd'hui, même si on peut pas résoudre un pb, on sait maintenant qui appeler. »

Pour continuer sur cette lancée, la chambre de commerce réfléchit avec les communes et collectivités pour organiser de manière plus régulière des permanences sur le terrain et multiplier les contacts par mail avec les patrons guyanais.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
A la une
1 commentaire