France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

Le trafic de viande illégale se chiffre en tonnes

Le trafic de viande illégale se chiffre en tonnes

De la viande du Brésil vendue sur... Facebook. Sur divers page guyanaises du réseau social, des annonces vantent « la meilleure viande de la ville » et proposent même de livrer à domicile de la viande « paulista ». Impossible de savoir d'où vient réellement cette viande, ni comment elle a été abattue et transportée jusqu'ici.
Pour la direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt (Daaf), le problème est connu. Si des enquêtes sont en cours, les procédures sont longues et rares...

France-Guyane 906 mots - 17.11.2018
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus