Le secteur du BTP redoute faillites et licenciements en septembre

Le secteur du BTP redoute faillites et licenciements en septembre

 La crise sanitaire a mis à l’arrêt quelque 90 % des chantiers de construction dans nos territoires. La crise a aussi généré des surcoûts de 4 à 15 %, parfois 25 %, que les maîtres d’Ouvrage et les collectivités d’Outre-mer ont du mal à négocier avec les constructeurs. Ces derniers se plaignent aussi de n’avoir aucune visibilité sur les chantiers à venir.

Il y a bien eu une réunion avec le ministère des Outre-mer, mais si les acteurs du BTP ont bien été invités, ils n’ont pas eu droit à la...

franceguyane.fr 883 mots - 16.06.2020
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus