• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CAYENNE

Le rapport de chambre régionale des comptes valide la politique de redressement budgétaire de la ville de Cayenne

Samir MATHIEU Lundi 24 Août 2020 - 19h33
Le rapport de chambre régionale des comptes valide la politique de redressement budgétaire de la ville de Cayenne
La désignation des grands électeurs et le rapport positif de la Chambre régionale des comptes étaient à l'ordre du jour du dernier conseil municipal vendredi matin à Cayenne. - Samir MATHIEU

Le conseil municipal de la ville de Cayenne s'est réuni vendredi matin, au premier étage de la mairie, pour le second grand conseil de la mandature. L'ordre du jour a été marqué par la désignation des grands électeurs, pour les prochaines sénatoriales du 27 septembre, mais aussi par la présentation du rapport de la chambre régionale des comptes sur l'état des finances de la ville. Un rapport qui souligne les efforts importants fait par la commune pour se désendetter, qui fait deux fois mieux que ce qui était initialement prévu dans le plan de redressement des finances de la ville. 

 C'est un rapport toujours très attendu par les politiques en place... La chambre régionale des comptes (CRC) a rendu son rapport sur la gestion des finances de la ville de Cayenne. Ce rapport a donc été rendu public lors de la dernière séance du conseil municipal. Il souligne les efforts fait en matière budgétaire et de désendettement de la commune à travers "le plan de redressement pluriannuel". Ainsi en 2017, le déficit communal s'élevait à 25,4 millions d'euros. C'est pourquoi, considérant que ce déficit ne pouvait être résorbé, la Chambre avait proposé plusieurs mesures à mettre en oeuvre entre 2018 et 2024 : forte diminution des charges de fonctionnement (diminution du train de vie, suppression des avantages indus aux agents communaux, le non remplacement des agents partants à la retraite, la suppression des heures supplémentaires et des astreintes de nuit non réalisées, la suppression du paiement des jours de grève des agents communaux, la suppression du paiement des frais kilomètriques irrégulièrement versés à certains agents), la poursuite de l'accroissement des ressources (la mise en place de la taxe sur les logements vacants, le suivi des bases fiscales, le remboursement par les agents des rémunérations percues indument, la création d'une ressource supplémentaire pérenne de 7 millions d'euros à partir de 2020) et une limitation du besoin de financement annuel en investissement. Ces mesures devaient permettre à la commune de se désendetter et même d'avoir un budget excédentaire en 2024. 
Un retour à l'équilibre dès 2023 !
La ville de Cayenne a fait mieux que les objectifs chiffrés de la CRC et a fait tombé son déficit à 9,7 millions d'euros en 2019. C'est deux fois mieux que les prévisions qui avaient été formulées par la Chambre (18,03 millions d'euros). Le déficit prévisionnel de la section de fonctionnement du budget sera encore un peu réduit de 500 000 euros, tombant à 9,29 millions d'euros. La CRC considère donc dans son rapport que "les mesures mises en oeuvre par la commune pour le retour à l'équilibre budgétaire avant le 31 décembre 2024 sont suffisantes" et que cette "amélioration de la situation financière de la commune" est due "à sa maîtrise des charges". Sur le coup, la CRC a revu la trajectoire budgétaire de la commune et estime qu'elle pourra même devenir positive dès 2023, avec un excédent budgétaire estimé à 8,6 millions d'euros en 2024. C'est près de 8 millions d'euros supérieur aux estimations initiales de la Chambre. La maire de Cayenne, Marie-Laure Phinéra-Horth s'est félicitée du contenu du rapport lors du conseil. 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
3 commentaires
3 commentaires
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos