France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Le nouveau cinéma ouvre ses portes le 2 octobre

Kerwin ALCIDE Mardi 21 Août 2012 - 05h05

Outre que le coin confiserie, la direction a prévu deux restaurants dont un snack Elizé/photo HG - Henri Griffit

Le multiplex Agora, en construction au rond-point de Balata, accueillera ses premiers cinéphiles au début du mois d’octobre. L’avenir de l’Eldo est fortement lié à un projet de la ville de Cayenne.

« L’Eldo a vécu. Nous entrons dans une nouvelle ère ». Daniel Robin de la Société guyanaise de spectacle (SGS) qui gère l’actuel cinéma du centre-ville ne cache pas son enthousiasme.

Dès le 2 octobre prochain, le multiplex Agora ouvrira ses portes au rond-point de Balata avec ses six salles dont deux en 3D. La plus petite salle aura quasiment les dimensions de l’actuel Eldo 1. « Nous voulons offrir à la Guyane un équipement aux standards internationaux », poursuit Daniel Robin qui annonce, dans un sourire, que la programmation d’ouverture est déjà faite. Mais il n’en dira pas plus, préférant s’attarder sur le « confort inégalé » et la « gestion des flux » mis en place pour satisfaire les cinéphiles guyanais. Avec ces six nouvelles salles et les 1 306 fauteuils, l’offre cinématographique à Cayenne va ainsi tripler. « Nous aurons plus de films, et le temps d’exposition sera plus long », indique-t-il.

Aujourd’hui, en raison de la pauvreté des salles, un film peut rester à l’affiche une bonne semaine. Parfois un peu plus, s’il draine du monde. Grâce au multiplex Agora, Daniel Robin annonce d’emblée « deux ou trois semaines voire plus » de présence. Et, désormais la direction pourra s’ouvrir au cinéma d’auteur et plus vers le cinéma français. Sans oublier des séances en version originale et la retransmission de spectacles. L’aménagement intérieur des salles est en cours mais prendra une autre dimension début septembre avec l’arrivée du matériel de projection entre autres. Aujourd’hui on travaille sur le parking et espère l’arrivée rapide du giratoire qui permettra de mieux gérer la circulation aux abords du cinéma.

Et l’Eldo, que deviendra-t-il ? La SGS n’est que locataire de ces lieux au centre-ville qu’elle quittera sous peu pour s’installer à Matoury. Mais beaucoup évoquent un projet de la ville de Cayenne qui viserait à reprendre une voire les deux salles pour faire entre autres du cinéma d’art et d’essai. Mais surtout offrir une salle de projection aux jeunes réalisateurs guyanais voire un lieu de spectacle pour les associations. Reste l’épineux problème du coût qui freinerait le projet.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

RODY95 22.08.2012

faut y aller à Balata déja
l éldorado c était bien au moins c était en centre ville
les ados pouvaient s y rendre à pied
pourquoi ne pas avoir fait ce cinéma ailleurs

Répondre Signaler au modérateur
A la une