• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
POLITIQUE

Le budget outre-mer voté à l’Assemblée nationale

FXG & P.R Mercredi 10 Novembre 2021 - 09h47
Le budget outre-mer voté à l’Assemblée nationale
L'Assemblée nationale entame lundi la dernière saison budgétaire du quinquennat, avec un projet de loi de finances pour 2022 lourd de dépenses et investissements post-crise - Christophe PETIT TESSON (POOL/AFP/Archives)

Sans trop de surprise ni d’amendements d’ailleurs, le budget de la mission Outre-mer a été adopté peu avant 1 h 30 mercredi matin.

 Alors que les débats avaient commencé dans un hémicycle quasi vide, ils se sont poursuivis lors de la deuxième et troisième séance du soir, avec le renfort massif d’une quarantaine de députés LREM venus assurer un vote conforme à la volonté du gouvernement.

Si on a l’habitude de voir les amendements de l’opposition rejetés, on a aussi l’habitude d’assister à des débats cordiaux où toute la grande famille ultramarine semble heureuse d’œuvrer ensemble pour les Outre-mer avec au pire des abstentions, rarement des votes contre. Cette fois, on a pu assister à des élans de grogne de la part de députés d’ordinaire tranquilles comme la Martiniquaise Manuela Kéclard-Mondésir (GDR), la Polynésienne Maïna Sage (UDI) ou encore les deux Calédoniens Gomez et Dunoyer (UDI).

C’est l’intervention de la députée LFI Mathilde Panot qui a mis le feu aux poudres. Comme à leur habitude, les députés Insoumis ont fait une intervention sur les problèmes de l’eau, essuyant en Retour une réponse sèche du ministre Lecornu. Ca a été la goutte d’eau : tous les députés de l’opposition ont menacé de quitter l’hémicycle !

Même le Républicain de Mayotte, Mansour Kamardine est venu en renfort des Insoumis pour dire que lui aussi en était réduit à ne pouvoir prendre une douche que tous les deux jours ! Une suspension de séance a alors été demandée par Mathilde Panot. A l’issue de celle-ci, le ton de Sébastien Lecornu était un peu moins cassant. Après un vote à main levé, la séance a été levée. Prochain round au Sénat.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une