France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
CAYENNE

La ligne 3 toujours perturbée

Karin SCHERHAG Mercredi 04 septembre 2013
La ligne 3 toujours perturbée
Le terminus de la ligne 3 a été déplacé au point d'arrêt Bros Sirren, à proximité du centre médico-sportif (KS)

Après l'agression d'un chauffeur de bus à Mont-Lucas jeudi, les arrêts de la ligne 3 ont été supprimés dans le quartier. Une mesure exceptionnelle qui pourrait être levée dans quelques jours. Mais en attendant, ce sont les usagers qui en pâtissent.

C'est l'agression de trop. Jeudi, un chauffeur du réseau Agglo'bus a été agressé à l'arme blanche au terminus de la ligne 3, à Mont-Lucas. Par chance, ce dernier n'a pas été blessé. Mais cet acte ravive de mauvais souvenirs : l'année dernière, un bus avait été caillassé dans ce quartier de Cayenne. Un an plus tôt, en août 2011, deux bus avaient essuyé des tirs. Toujours à Mont-Lucas. Conséquence directe : les arrêts dans la cité ont été supprimés, obligeant les usagers à se rendre plus loin (l'arrêt se fait au point Bros Sirren, au centre médico-sportif ; la montée en direction du centre-ville, à Kopaya, devant la clinique Véronique).
« Nous ne pouvions pas rester sans réagir, ne serait-ce que pour notre chauffeur, explique Elie Goua, chef d'exploitation de la ligne. Mais cette mesure doit rester exceptionnelle. Demain (aujourd'hui mercredi), nous organiserons une réunion de travail avec les forces de l'ordre afin de réfléchir à des propositions concrètes pour la sécurité des chauffeurs et des usagers. » Des tournées de police régulières, ainsi qu'un échange direct entre chauffeurs et policiers sont vivement souhaités. « Nous sommes conscients que tout cela ne pourra pas se faire tout de suite, mais il est important de traiter ce problème. Depuis le début de l'année 2013, cinq ou six bus ont déjà été caillassés. A Mont-Lucas, dans la zone Collery... Et bientôt, nous devrons desservir Balata : là aussi il faudra prévoir des mesures de sécurité » , souligne Elie Goua.
« MONT-LUCAS NE DOIT PAS DEVENIR UNE ZONE DE NON-DROIT »
A Mont-Lucas, les usagers prennent leur mal en patience. « J'ai marché 15-20 minutes sous le soleil pour arriver jusqu'au nouvel arrêt, raconte Mathias. Mais je ne suis pas le plus à plaindre : tout à l'heure, j'ai vu une dame qui marchait avec une canne. Elle avait des difficultés à se déplacer, mais elle n'avait pas le choix. » Le lycéen se montre pourtant compréhensif : « C'est normal que les chauffeurs n'aient plus envie de s'arrêter à Mont-Lucas. Ce n'est pas la première fois qu'un tel incident se produit. »
A ses côtés, Françoise est un peu perdue. Elle aussi emprunte régulièrement la ligne 3. « J'habite Cabassou mais quand je dois me rendre au rectorat, c'est plus simple de prendre ce bus. Il n'y a pas que les gens du quartier qui pâtissent de cette mesure. Je suis professeur et je croise beaucoup d'étudiants sur cette ligne. » Elle poursuit : « Je ne sais même plus où je dois attendre. Je me suis arrêtée ici (à l'arrêt de la ligne 2) parce que j'ai vu un bus tourner mais je ne suis même pas sûre d'être au bon endroit. Il y a deux jours, l'arrêt se faisait à côté du terrain vague (à l'entrée de la cité). On nous laisse dans le flou. » La jeune femme se montre moins indulgente que son voisin : « Il faut préserver la sécurité des chauffeurs bien sûr. Mais il ne faut pas que Mont-Lucas devienne une zone de non-droit où plus personne n'ose aller. Il faut que les jeunes comprennent que la cité ne leur appartient pas. Si les bus ne s'y arrêtent plus, ils penseront qu'ils ont gagné. Et ce n'est pas le bon message à leur adresser... »


Agrandir le plan

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

rienaciré 04.09.2013

il faut mettre le terminus de Mt-Lucas près du commerçant chinois (moins isolé)

Répondre Signaler au modérateur