France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

La future centrale du Larivot remise en question

La future centrale du Larivot remise en question

Le projet de centrale du Larivot qui doit remplacer celle de Dégrad-des-Cannes quand elle cessera définitivement de fonctionner en 2023, semblait acté. C’était sans compter sur le ministre de la Transition écologique, François de Rugy,qui a demandé une révision de la programmation pluriannuelle de l’énergie notamment au profit d’un projet porté par Total...

La nouvelle fait l’effet d’une petite bombe. Le ministre de la Tansition écologique et solidaire, François de Rugy, demande une révision de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) et remet ainsi en question le projet de la centrale électrique du Larivot, pourtant acté par un décret ministériel en 2017. Conformément à la PPE, cette centrale censée produire 120 MW d’énergie thermique et 10 MW de solaire doit remplacer celle de Dégrad-des-Cannes qui fermera définitivement ses portes en...

France-Guyane 1050 mots - 08.06.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres