France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

L’usine de wassaï prend forme

Lundi 23 Septembre 2019 - 03h15
 L’usine de wassaï prend forme
Jean-Pierre Drelin de Yanawassaï (à gauche) et Jean-Yves Tarcy président du Grage. - MLT

Vous avez la main verte ? Lancez-vous dans la production de wassaï. Une usine agro-alimentaire verra le jour l’an prochain, à Montsinéry. Un projet porté par la société Yanawassaï.

Vous avez une occupation professionnelle qui vous laisse un peu de temps libre, du terrain et surtout un goût avéré pour faire pousser toutes sortes de plantes ?

Pas d’hésitation, mettez-vous à la culture du wassaï, ou pinot ! C’est pour sensibiliser et renseigner les personnes susceptibles de s’investir dans ce projet porté par la société Yanawassaï que le syndicat agricole Grage (Groupement régional des agriculteurs de Guyane) organisait samedi matin une réunion en ses locaux de Soula, sur la commune de Macouria.

« Selon la plupart des études scientifiques, les fruits du wassaï sont bons pour la santé, ils sont remplis d’anti-oxydants, souligne Jean-Yves Tarcy, président du Grage. Nous voulons donc développer la filière ici en Guyane, à la fois auprès d’agriculteurs professionnels, mais aussi auprès de ce que nous appelons les pluri-actifs, des gens qui ont une autre activité, mais que le projet pourrait intéresser. »

Permis de construire accordé

Le projet de Yanawassaï est soutenu, entre autres, par la coopérative Bio Savane. « La coopérative encadrera la production et le suivi technique, précise Jean-Pierre Drelin de Yanawassaï, et la société de la transformation et de la commercialisation des produits issus du wassaï, à savoir la pulpe fraîche ou surgelée, de la poudre extraite à froid… »

Lancé voici quatre ans, le projet a suscité de l’intérêt, selon Dave Drelin, président de Yanawassaï. « Nous avons fait des dizaines de réunions et le dépôt du permis de construire d’une usine agro-alimentaire sur la commune de Montsinéry-Tonnégrande vient de nous être accordé. Toutes les démarches techniques sont désormais bouclées. Mais, bien sûr, nous voulons continuer à convaincre d’autres pluri-actifs, et également accompagner ceux qui se sont déjà engagés. D’où ces réunions… » L’usine devrait en théorie commencer à fonctionner dès l’an prochain. Ses productions issus du wassaï, mais aussi de l'awara et du cupuaçu, seront entièrement sous label bio.

Michel Le Tallec & Pierre Rossovich

Renseignements au 0694 43 46 40.

wassai - dr

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

m&ms 23.09.2019
:)

EXCELLENT !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une
1 commentaire
3 commentaires