• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

L’état des négociations sur l’octroi de mer

FXG Lundi 1 Février 2021 - 17h11
L’état des négociations sur l’octroi de mer
L'octroi de mer est appliqué sur les marchandises dès qu'elles arrivent en Guyane (ici à Dégrad-des-Cannes). La TVA n'entre en vigueur qu'au moment de la vente (photo d'archives)

Par un courrier du 26 janvier dernier, la Direction générale de la fiscalité de la Commission européenne (DG TAXUD) a informé Eurodom* à Bruxelles des dernières mesures envisagées pour l’exonération de l’octroi de mer.

« Le principe retenu, explique le blog d’Eurodom, n’est plus celui d’une exclusion des codes concernés, mais simplement celui d’une instruction renforcée. »

Concrètement les productions ultramarines couvrant moins de 5%, ou plus de 90%, des besoins locaux pourront finalement bénéficier des exonérations d’octroi de mer.

« Toutefois, ajoute Eurodom, il est nécessaire de s’assurer que les autres directions générales de la Commission, notamment la Direction générale en charge de la concurrence (DG COMP) chargée d’instruire une seconde fois le régime d’aides qui sera notifié par la France, n’imposeront pas de conditions supplémentaires à ce qui a été proposé par la DG TAXUD. »

Eurodom engage parallèlement un travail de vérification des codes afin de s’assurer que l’ensemble des demandes formulées par les professionnels y figure bien.

Dans son message, la Commission a également indiqué que « le seuil d’assujettissement à l’octroi de mer sera relevé à 550 000 euros de chiffre d'affaires ». Elle a par ailleurs confirmé qu’elle serait en mesure de tenir le délai du 30 juin pour l’adoption de la décision.

Gérard Bally, délégué général du groupe de pression Eurodom (FXG) -


*Eurodom est une association née en 1989 à l’initiative de Gérard Bally afin de représenter les régions ultrapériphériques françaises. Ainsi, depuis une trentaine d'années, l’association représente les différents territoires ultramarins français composés de la Guyane, la Réunion, la Martinique, la Guadeloupe et Mayotte, ainsi que leurs filières professionnelles devant les institutions françaises et européennes.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Laguya2020 02.02.2021
Pourquoi

Pourquoi l article sur le nouveau Maire d Apatou payant (les ripoux d Apatou) et pas celui ci?
Mais peut-être faut il formuler autrement ?

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
A la une

Vidéos

Voir toutes les vidéos