France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Brésil

Jair Bolsonaro inaugure le nouvel aéroport à Macapá

Lundi 15 avril 2019
Jair Bolsonaro inaugure le nouvel aéroport à Macapá
Jair Bolsonaro a inauguré l’aéroport accompagné du président du Congrès national du Brésil, le sénateur Davi Alcolumbre, d’Amapá - Abinoan Santiago

Le président brésilien a participé, vendredi, à l’inauguration de l’aéroport dont les travaux ont commencé il y a quinze ans, dans l’État d’Amapá.

Jair Bolsonaro, président du Brésil, est venu inauguré, vendredi, le très attendu aéroport international de Macapá. L’un des plus anciens en activité, en Amapá. Sa construction a débuté en 2004, paralysée la même année après que la Cour des comptes brésilienne a découvert un scandale de corruption impliquant des transferts d’argent publics.

Les travaux ont repris en 2017. L’aéroport a été traité comme l’une des priorités de la dernière étape du gouvernement du président Michel Temer. Les députés et les sénateurs d’Amapá ont fait pression pour que le gouvernement brésilien achève la construction, aujourd’hui enfin arrivée à son terme.Le nouvel aéroport a la capacité de recevoir cinq millions de passagers par an. Mais cet objectif est loin d’être atteint car Macapá ne reçoit actuellement que trois vols par jour. Pour augmenter le nombre d’arrivées et de départs, le gouvernement d’Amapá a dû faire approuver, par le ministère des Finances, la réduction de la taxe payée par les compagnies aériennes sur la fourniture de carburant à l’aéroport de Macapá. La décision devrait augmenter les flux de passagers et offrir plus de vols y compris réactiver la liaison avec Cayenne.

Un trafic estimé à 5 millions de passagers

Le ministre brésilien des Infrastructures, Tarcisio Freitas, a souligné que le nouvel aéroport contribuerait au développement de l’économie de l’état d’Amapá. « Cet investissement de plusieurs millions d’euros contribuera au développement et au dynamisme de l’économie de l’Amapá, en stimulant le tourisme, l’industrie et le commerce », assure-t-il.

C’était la première fois que Jair Bolsonaro se rendait dans l’Amapá. Lors des élections de 2018, le président n’avait pas pu venir. À propos de l’aéroport, il a déclaré lui aussi que les travaux offriront des perspectives à l’économie locale. « C’est un aéroport qui ouvrira les portes de l’État au tourisme et à l’industrie. Cela vient de l’union de tous. Nous parviendrons à un consensus sur un Brésil meilleur pour tous. C’est ce que nous voulons. Cet objectif sera désormais atteint avec l’union du collège des députés et des sénateurs d’Amapá », a-t-il déclaré.

Avec le nouvel aéroport, la capacité de trafic passagers de Macapá passe ainsi de 2 millions à plus du double. En outre, l’espace destiné au terminal passagers augmente également passant de 5 000 mètres carrés à 27 000 mètres carrés.

Le vol inaugural a eu lieu samedi. L’avion en provenance de Belém était programmé à 14h40, à Macapá. Le premier décollage depuis le nouvel aéroport s’est déroulé une heure plus tard, à destination de Belém. Un trajet effectué par la compagnie aérienne GOL, compagnie aérienne brésilienne à bas prix.

Abinoan SANTIAGO

gdffd - gfdf
Jair Bolsonaro a inauguré l’aéroport accompagné du président du Congrès national du Brésil, le sénateur Davi Alcolumbre, d’Amapá - Abinoan Santiago

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
1 commentaire
2 commentaires
1 commentaire
A la une
3 commentaires
6 commentaires