France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Tourisme

Îles du Salut : la saison des croisières 2019-2020 est lancée

Eugène ÉPAILLY Jeudi 7 Novembre 2019 - 03h10
Îles du Salut : la saison des croisières 2019-2020 est lancée
23 paquebots prévus pour la saison 2019-2020 - DR

À l’ombre des cocoteraies des Îles du Salut, la saison des paquebots qui font escale en Guyane a connu, dans l’anonymat, son premier navire et un premier contre-temps avec le navire Le Dumont D’Urville de la compagnie française du Ponant.

 11 000 mille passagers en  2018-2019

Ce sont pas moins de onze mille passagers qui ont foulé le sol de l’archipel des îles du Salut, l’an dernier (saison 2018-2019). Les 25 navires qui ont mouillé dans la baie de l’archipel ont montré que leur nombre est resté stable, mais reste loin de la trentaine de navires qui y passaient lors des précédentes saisons. Ils déversaient alors plus de 15 000 personnes, sur l’île Royale notamment.

Amorcée le 29 octobre avec le Viking Sun, la saison 2019-2020 qui s’annonce, table officiellement, sur 23 escales ; 19 navires en réalité. Il faut savoir qu’un même navire peut faire jusqu’à 4 escales au cours de la saison. 

23 paquebots prévus pour 2019-2020

C’est le cas du Dumont D’Urville prévu à quatre reprises dans nos eaux. Prévu les 1er et 2 novembre, le navire ne viendra finalement pas en Guyane afin de lancer sa croisière sur l’Amazone.

Il semblerait que la profondeur du plus puissant fleuve du monde ne soit pas au beau fixe en cette période de l’année.

Il faudra attendre le 26 novembre pour apercevoir le prochain paquebot, le Volendam, jeter l’ancre auprès de l’île Royale.

Enfin, deux navires ont prévu de ne pas faire descendre ses passagers. Ils leur proposeront une escale «  scenic  » ; une conférence et une  » visite guidée  » à partir des ponts extérieurs et au micro.

Quelle que soit la configuration des uns et des autres, on constate un tassement des chiffres des visites et des visiteurs. Mais, somme toute, la question majeure demeure. Pourquoi les Îles du Salut sont-elles devenues moins attractives au fil des années ?

Bateau de croisière aux îles du Salut en 2016. - DR

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
7 commentaires