HUB ÉCO France-Guyane
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
HUB ECO

Une sortie de crise prometteuse pour le secteur bancaire

Sophie Baconin (Hub Eco) Mercredi 13 Octobre 2021 - 14h10
Une sortie de crise prometteuse pour le secteur bancaire
Peggy Minger, Directeur Économie Régionale Antilles-Guyane CEPAC ; François Spinosi, Directeur commercial Région Martinique-Guyane CEPAC ; Georges Honoré, Responsable marchés des professionnels Martinique-Guyane CEPAC

La crise sanitaire n’a épargné aucun secteur : le rôle des banques a d’ailleurs été majeur aussi bien pour les entreprises que pour les particuliers.

La crise sanitaire a mis en exergue le rôle plus que central de la banque dans la gestion de crise d’une telle ampleur. A la Caisse d’Epargne CEPAC, cela s’est traduit par une forte mobilisation de l’ensemble des fonctions commerciales et support, avec des process et des délais raccourcis, adaptés et digitalisés, le tout dans une organisation de travail repensée avec le télétravail.

La CEPAC a répondu à la crise par une solidité et un engagement sans faille. « Au delà de son accompagnement des entreprises durant la crise sanitaire, avec plus de 230 millions d’euros de PGE (prêt garanti par l’État) octroyés aux Antilles, » précise Peggy Minger, directrice CAE Antilles Guyane, « la CEPAC a fait le choix de renforcer ses expertises en Outremer, en modernisant et développant son réseau commercial notamment en Guyane ».

De l’ambition pour accompagner la transformation des métiers
Pour Georges Honoré, responsable marchés des professionnels à la CEPAC , la présentation de Philippe Jock, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Martinique (CCIM), lors du premier rendez-vous Hub ECo de France-Antilles a été porteuse d’espoir et d’ambition. Après avoir identifié les impacts de la crise sur le plan macro et microéconomique, les échanges ont porté sur la place des jeunes et les opportunités sur de nouveaux secteurs RSE.

« La CEPAC a d’ailleurs fait le choix de l’engagement, en se positionnant en tant qu’employeur actif sur ses territoires (22 CDI en 2020 sur les Antilles Guyane) », le rappelle François Spinosi, directeur commercial Martinique Guyane. Avec notamment le déploiement de « Bank for Good », la CEPAC accompagne ses clients dans la transformation de leur métier et développe des solutions innovantes, en basant sa stratégie sur 5 thèmes prioritaires : la transition écologique, l’habitat, les Jeunes en situation de précarité, la Santé et enfin l’Inclusion, par la culture, le sport, la diversité, la solidarité et l’inclusion bancaire. La Caisse d’Epargne reste tout simplement engagée aux côtés de tous ses clients, sur tous ses territoires.
S’ADAPTER EN TEMPS DE CRISE
Des formats dématérialisés pour l’ODE
A l’Office de l’eau, les activités de terrain comme les opérations de sensibilisation ou d’animation dans les écoles, ont dues être adaptées avec des formats dématérialisés qui ont fonctionné pour la majorité (montages vidéos, exercices en visio et webinaires) . « Nous avons également fait beaucoup de sensibilisation par Internet, et notamment sur Facebook ou par des campagnes télé et radio» , explique Michéla Adin, directrice générale de l’ODE. « Nous avons également une activité de suivi de la qualité des eaux (rivières notamment), qui s’est poursuivie sur le terrain avec nos ingénieurs sans aucune déprogrammation.»
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
2 commentaires
8 commentaires