HUB ÉCO France-Guyane
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
HUB ECO FRANCE-ANTILLES

Caribbean Teamsport mise sur le collectif

Sophie Baconin (Hub Eco) Vendredi 22 Octobre 2021 - 08h33
Caribbean Teamsport mise sur le collectif
Caribbean Teamsport a participé à la réalisation de la première piste connectée d’athlétisme des Caraïbes, la piste Marie-José Pérec, au Creps en Guadeloupe.

Issu du milieu du sport, Renaud Cardoit fait équipe avec Bpifrance pour accompagner la réussite de ses 7 sociétés, dont Caribbean Teamsport. Portrait d'un champion de l'entrepreneuriat aux Antilles-Guyane.

« Ma première société, je l'ai montée en 1998 alors que j'étais encore à la fac, et elle est toujours en pleine activité », se souvient Renaud Cardoit. « C’est l’équivalent de Caribbean teamsport mais en nouvelle Aquitaine, et dans le grand Sud Ouest », poursuit- il.
Le jeune homme de l'époque, passionné de sport, va finalement prendre la voie de l'enseignement, avant de se consacrer majoritairement à l’arbitrage du football pendant 12 ans en qualité d’arbitre assistant.
« Sportivement, mon plus grand regret est de ne pas avoir atteint la ligue 1, mais j’ai eu la chance de vivre de merveilleuses émotions dans l’antichambre du sport professionnel du plus haut niveau, et toute l’accumulation de ces expériences sportives m’ont construit en tant qu’homme. Apprendre à accepter l’échec, à vivre pleinement les réussites tout en donnant le maximum de ce qu’on peut faire à l’instant T. Cette philosophie de vie, je la dois à cette pratique sportive, et elle continue de guider mes réflexions quotidiennes », précise Renaud Cardoit.
Mais le virus de l'entrepreneuriat ne le quittera pas pour autant. Si rien ne le prédestinait à cela (son père était météorologue et sa mère militaire de carrière), Renaud Cardoit assure tout de même : « C'est quelque chose que j'avais au fond de moi. Dans le fait d'entreprendre, Il y a une part de leadership et de volonté d'être à l'aise dans un domaine que je maîtrise ». Son credo : l'univers du sport et la création d'équipements sportifs. « J'ai une vision assez transversale de ce que l'on peut faire pour concevoir des équipements sportifs, du produit jusqu'à son exploitation », explique-t-il.
Avant de créer la filiale Caribbean teamsport, j’ai pu dans le domaine de l’arbitrage, laisser une trace avec la démocratisation des drapeaux électroniques et des oreillettes via la filiale Signalbip. Nous avons pu avec mon partenaire Romuald Vetro, moderniser ces équipements, les rendre plus accessibles, afin qu’ils soient utilisés jusque dans les matchs de compétitions régionales. Au début en 1998, seuls les arbitres de Ligue 1 les utilisaient car extrêmement coûteux. C’est le père de Romuald Vetro qui les avaient créés et fait découvrir aux arbitres lors de la coupe du monde, en France, en 1998. Cette entreprise française avec notre fabrication sur le territoire a été notre première grande réussite. Nos drapeaux et nos oreillettes sont utilisés dans tous les grands championnats européens (France, 1ère league, liga espagnole, Italie) mais aussi par les arbitres de l’UEFA et de la Fifa. La Concacaf (Amérique du nord, centrale et Caraïbes) et la Comebol (Amérique du sud), ou la Caf (Afrique) utilisent nos produits qui sont reconnus comme étant confortables et modernes. Bpifrance nous avait déjà soutenu à l’époque pour le financement des moules de nos produits, lorsque nous avions décidé de réindustrialiser en France toute la ligne. Cette première réussite a sans aucun doute continué à stimuler chez moi cette envie d’entreprendre.»

Un équipementier innovant pour les territoires ultramarins
En mêlant ses connaissances, compétences et son goût pour l'entrepreneuriat, Renaud Cardoit crée, en 2016, la société par actions simplifiée à associé unique Caribbean Teamsport, en Martinique. « Nous concevons et créons des équipements sportifs innovants pour les territoires ultramarins, détaille le président de la structure. En tant que représentant de cinq des plus grandes marques françaises d'équipement sportif (athlétisme, gymnastique, sports collectif, etc.), nous assurons aussi la distribution de ces équipements. Enfin, nous participons à la réflexion autour de la réhabilitation d'équipements sportifs. C'est le cas, par exemple, pour la piste du stade de Dillon, pour le site sportif de four à chaux, à Fort de France, ou pour un projet de salle de gymnastique de haut niveau mené pour la Collectivité territoriale de Martinique. »
A travers sa société, Renaud Cardoit réalise des projets d'envergure pour développer le sport aux Antilles-Guyane. -

Quatre personnes travaillent désormais à temps plein et la société n'hésite pas à faire appel à des renforts ponctuels. Il faut dire que, de l'avis de Renaud Cardoit : « Il y a beaucoup de choses à réaliser aux Antilles-Guyane et le marché est suffisant pour le nombre de société spécialisées présentes sur ces territoires. » L'expertise de Caribbean Teamsport sur la création d'équipements sportifs est d'ailleurs reconnue : « Nous avons une très bonne réputation aux Antilles Guyane, notamment grâce à notre participation à la réalisation de la première piste connectée d’athlétisme des Caraïbes, la piste Marie- José Pérec, au Creps en Guadeloupe, affirme Renaud Cardoit.
Notre intervention a permis aux architectes de créer une piste plus fonctionnelle et améliorer les expériences utilisateurs mais aussi une gestion facilitée de la maintenance et du contrôle des équipements. »
Autre projet phare : la création de Beach sport santé BSS 5.0, un équipement sportif qui va être réalisé entre décembre 2021 et avril 2022 au Carbet. Destiné à tous les sports de sable dans un cadre naturel et ouvert, sur la plage du Carbet, et totalement éco-responsable, il a notamment été récompensé par le 1er prix des Outre-mers durable en mars 2021 et le 1er prix des équipements sportifs innovants du ministère des sports en 2020.
« Nous avons également la volonté d’aider les collectivités à assurer le contrôle des équipements sportifs en conformité avec la législation via un logiciel que nous avons co- développé où l’ensemble des données sera accessible de manière dématérialisée pour ces dernières. Ceci permettra alors que chaque équipement soit vérifié au niveau qualité et solidité/stabilité en temps et en heure. Les collectivités voient leurs dirigeants changer selon la vie politique locale, et les équipent se succédant, il est compliqué voire, impossible de retrouver les documents datant de 20 ou 30 ans parfois, sur les équipements sportifs implantés. Avec ce logiciel, nous utilisons la dématérialisation pour transmettre dans le temps ces informations et créer un espace adapté et modernes pour nos collectivités. La CTM, la région Guadeloupe ou la CTG (Guyane), ou encore la ville du François via l’espace Sud, sont des acteurs en avance dans la réflexion d’utilisation de notre logiciel. Nous espérons aboutir dans les prochains mois avec ces grands acteurs qui montrent souvent l’exemple aux plus petites collectivités.»

Un accompagnement pour les marchés publics
Caribbean Teamsport a su trouver rapidement sa place et assurer une belle solidité sur le marché antillo-guyanais en faisant équipe avec Bpifrance. « C'est notre premier partenaire bancaire et financier, sans oublier la Bred sur le plan privé », confirme Renaud Cardoit. Ce partenariat a un triple avantage pour l'entrepreneur : « Bpifrance intervient avec nous pour les garanties à première demande afin de nous faciliter l'obtention de marchés publics. Elle agit aussi au niveau de notre trésorerie avec Avance +. Cela nous permet d'avoir des avances de fonds de marchés publics lorsqu'ils ont été obtenus. Pour bien comprendre l'importance, je prends un exemple : vous devez livrer 5 paniers de baskets à une commune en Martinique. Une fois la commande passée, il faut compter 5 ou 6 semaines pour avoir l'approvisionnement, suivi de 2 semaines de transport. Vous arrivez donc déjà à 2 mois après l'obtention du marché public. Mais il faut encore compter une semaine de travaux pour l'installation du matériel. Une fois que vous avez livré votre marché, vous pouvez alors facturer la collectivité. Et ensuite, il y a une période d'attente durant laquelle la collectivité doit vous régler. Légalement c'est 30 jours. Aux Antilles-Guyane, on est souvent au-delà de 90 jours. Durant cette attente, Bpifrance a donc cette capacité d'avancer les fonds. Enfin, Bpifrance peut aussi mobiliser des garanties et des fonds lorsque vous devez, par exemple, construire votre propre pôle logistique ou vos bureaux. Ils interviennent aussi pour le prêt rebond, ou d’autres dispositifs pour renforcer les trésoreries des entreprises qui se déploient. Je dois avouer que sans Bpifrance je n’aurais pas pu déployer aussi rapidement toutes ces activités, ni prendre la totalité des marchés publics que nous avons gagnés. »

Confiant dans l'avenir et la solidité financière de son business, Renaud Cardoit espère notamment pouvoir développer, en 2023, des projets en partenariat avec Nike en Martinique et Guadeloupe. « Nous continuons notre travail avec Nike autour de points de vente dédiés uniquement à la marque sur les 2 îles. Nous restons cependant prudents dans nos investissements avec la crise du Covid ».

Rejoignez le réseau d’entrepreneurs Tribu de Bpifrance qui pulse la croissance. Tous les entrepreneurs, experts et partenaires de Bpifrance regroupés en un seul lieu, ayant tous pour objectif de développer leur business par la mise en relation. Pour plus d’informations : https://tribu.bpifrance.fr/
Bio express
Ancien sportif de haut niveau (présence sur la liste des sportifs élite Aquitaine jusqu’en 2012), Renaud Cardoit s’est d'abord tourné vers le professorat de l'EPS avant d'embrasser une carrière d'arbitre assistant de football. Il a évolué en métropole pendant 12 ans dans les rencontres fédérales, avant d’officier 4 ans en Martinique (au plus haut niveau du championnat régional R1) et prendre sa retraite sportive. Renaud Cardoit stoppe ainsi sa carrière d'arbitre en 2017 pour revêtir pleinement la tenue de dirigeant d'entreprise. Aujourd'hui à la tête de 7 sociétés, dont Caribbean Teamsport, ce serial-entrepreneur avoue avoir « toujours voulu créer des choses ». Fort de son « esprit aventurier » et du réseau antillo-guyanais qu'il s'est bâti au fil des années, il ne semble pas prêt de s'arrêter. Son projet phare pour 2022 : l’attente de la réalisation du Beach sport santé au Carbet qu’il a créé pour sa commune d’adoption.
 


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos