• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
AGRICULTURE

« Guyane, terre d'élevage » : l'heure du bilan

M.LT. Vendredi 19 Novembre 2021 - 09h03
« Guyane, terre d'élevage » : l'heure du bilan
Le salon Intervig a aussi permis aux nombreux visiteurs de se restaurer, avec un panel relativement varié de cuisines différentes : créole, thaïlandaise, hmong, etc

« Une véritable réussite », selon les responsables d’Intervig, qui organisaient le premier salon du genre consacré à l’élevage. Une seconde édition est annoncée pour l’an prochain.

 Quelques jours par la clôture de son salon « Guyane, terre d’élevage », les responsable de l’association organisatrice, Intervig (Interprofession de l’Elevage et Viandes de Guyane) ont rendu public le bilan de cette première édition, qui s’est tenue, rappelons-le, à la fois en présentiel et par le biais de conférences à distance (nos précédentes éditions).

Selon le communiqué d’Intervig, « 2 246 entrées ont été comptabilisées, et 243 repas servis aux visiteurs. »

Par ailleurs, toujours selon le même communiqué, il s’est vendu en deux jours « 720 douzaines d’oeufs, plus de 300 kilos de viande fraîche de production locale et 200 litres de miel. »

S’agissant du site et des conférences, l’association revendique « plus de 108 000 vues. » Face à ce qu’ils estiment être « une véritable réussite », le président d’Intervig, Patrick Labranche, et le secrétaire général, Eric Martin, donnent rendez-vous l’an prochain « pour une seconde édition de Guyane, terre d’élevage. »

Rappelons que le mois de la viande locale, également organisé par Intervig, propose comme chaque année une certain nombre de rendez-vous aux personnes intéressées (visites d’exploitation, dégustation, ventes..) Informations et inscriptions sur www.intervig.org

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
A la une