• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Gratuité des transports scolaires : les annonces de la CTG rassurent les professionnels de l’éducation

La Rédaction Lundi 22 Novembre 2021 - 08h25
Gratuité des transports scolaires : les annonces de la CTG rassurent les professionnels de l’éducation
 La semaine dernière, plusieurs professionnels de l’éducation alertaient, via France-Guyane, la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) sur les conséquences qu’avait eu la fin de la « tolérance » du transport scolaire (possibilité laissée aux élèves d’emprunter les transports scolaires sans que leur inscription et le paiement soient finalisés). Sur le Maroni notamment, plusieurs établissements avaient connu une forte poussée de l’absentéisme suite à cette décision au retour des vacances.
Prolongation de la période de « tolérance » annoncée par la CTG
Face à cette situation et aux inquiétudes des professionnels de l’éducation, la collectivité annonce aujourd'hui  dans un communiqué que « Pour l’année scolaire 2021-2022, une dérogation est accordée afin de permettre les inscriptions jusqu’au vendredi 17 décembre 2021. À ce titre la période de tolérance est également prolongée jusqu’au 17 décembre 2021 ». 

Concrètement, cette décision permet donc aux élèves n’ayant pas encore finalisé leur inscription ou procédé au paiement de leur titre de transport (120 euros) de continuer à pouvoir emprunter les bus ou les pirogues scolaires pour se rendre à l’école jusqu’aux vacances de noël.
« Cette décision est un soulagement »

Du côté des professionnels de l’éducation, cette annonce est accueillie avec beaucoup de soulagement et de satisfaction. Mathurin Lévis, CPE au collège d’Apatou qui s’inquiétait la semaine dernière dans nos colonnes d’une forme « d’entrave à la gratuité de l’enseignement publique » exprime aujourd’hui sa satisfaction : « Cette décision est un soulagement, la CTG a pris conscience des enjeux et a pris la bonne décision. Depuis quinze jours, nous avons une quarantaine d’élèves qui n’ont pas pu venir au collège faute d’avoir pu régulariser et payer leur titre de transport. Concrètement, ces élèves vont pouvoir retrouver le chemin de l’école dès lundi. C’est une excellente nouvelle »
Des aménagements pour accompagner les familles dans les démarches

Si cette période de tolérance est prolongée et permet le retour des élèves à l’école, il n’en demeure pas moins que celle-ci prendra bel et bien fin le 17 décembre 2021. Passée cette date, chaque élève devra à nouveau disposer d’un titre de transport pour emprunter le bus ou la pirogue. Mais là aussi, les services de la CTG se veulent rassurant et semblent avoir pris en compte les difficultés remontées par les professionnels.
L’inscription se fera toujours en ligne ( https://www.ctguyane.fr/transports-scolaires-modalites-dinscription-2021-2022/ ) mais afin de de faire face aux éventuelles difficultés rencontrées par les familles dans l’accès au numérique et à l’informatique, la CTG précise : « Les familles ne pouvant procéder à l’inscription en ligne peuvent se rapprocher de l’antenne CTG la plus proche en fonction de leur commune de résidence (Centres Administratifs d’Intervention Techniques). Dans les communes de Grand-Santi, Maripasoula et Camopi, des ateliers d’accompagnement à l’inscription numérique sont mis en place avec l’association « Guyaclic’ », afin de faciliter les inscriptions ».

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

gerard jamaica 22.11.2021

en Ardèche il y a bien longtemps que les transports scolaires sont entièrement gratuits pour tous les élèves et sans condition de ressources des parents. c'est le conseil général qui prend tout en charge depuis que Jean Moulin alors vice président du conseil général l'avait fait voté au début des années 80. En Guyane c'est donc du ressort de la CTG d'assumer.

Répondre Signaler au modérateur
A. LEA 22.11.2021
Bonne idée !

Ce seront les quelques uns qui paient des impots en Guyane qui vont encore faire les frais de cette générosité

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 22.11.2021
vous voulez

pas subvensionnez les transports scolaire des jeunes Guyanais, et ben l'avion vous attend, personne vous oblige a touchez "prime vie chere" ici... Cherchez sur Youtube la chanson de Guyal MC "N'oublies pas", elle est dedicaser pour les gens comme vous.

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 22.11.2021

Elle est surtout à mourir de rire venant d'un artiste martiniquais installé à Paris. Au-delà de la pauvreté du texte, il ne doit pas savoir que Fort-de-France ou Paris, c'est la France.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
A la une