• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
ECONOMIE

Félix Eboué : quand les automobilistes paient le prix de l'attente au dépose-minute

Gaëtan Tringham (g.tringham@agmedias.fr) Mardi 16 Août 2022 - 16h27
Félix Eboué : quand les automobilistes paient le prix de l'attente au dépose-minute
Ce 15 aout déjà bien avancé dans la file d'attente du dépose minute de l'aéroport Félix Eboué - GT

 10 minutes maximum ! Hier, des queues excessivement longues au dépose-minute de l’aéroport ont forcé des usagers à payer le prix de cette attente dont ils n’étaient pas responsables. La direction de Félix-Eboué réagit.

 Les usagers paient le prix de l’attente au dépose-minute. Est-ce une mauvaise gestion de l’aéroport ou le résultat de l’incivilité de ceux qui ne comprennent pas le principe d’un « dépose rapide » ? Un peu des deux probablement.

Hier après-midi, 15 aout 2022, de nombreuses personnes étaient présentes à l’aéroport : soit pour récupérer des proches de retour de France hexagonale, soit pour en déposer.

Ce n’est pas la première fois que des embouteillages se forment sur cette voie unique. Mais hier, « c’était une catastrophe », concède Paul Cheung A Long, directeur de l’aéroport Félix-Eboué. Plusieurs dizaines de véhicules bloqués sans pouvoir avancer. Nous avons été les témoins directs de cette grande journée de chassé-croisé. Arrivés au dépose-minute à 15 h 29, nous n’avons pas pu en ressortir avant 15 h 57. Étant donné que le temps maximal pour profiter de la gratuité du service est de 10 minutes, le prix en sortie a été de 9 euros...

« Certains se permettent de tout bloquer au détriment des autres »
« Si on en est arrivé là, c’est parce qu’il y a de l’incivilité », se défend Paul Cheung A Long. « Plutôt que de déposer rapidement les passagers, certains se permettent de rester là et de tout bloquer au détriment des autres. »

Plus tard dans l’après-midi, le directeur a été informé de cette situation et a demandé à ce que les barrières soient ouvertes pour fluidifier le trafic et faire passer le reste des voitures gratuitement.

« Sans l’aide des forces de police, on a peu de de moyens de faire sortir ces gens-là. On est confrontés à ça tous les jours : les gens posent leurs voitures et s’en vont à l’intérieur. » Et lorsqu'à cette situation s’ajoute une journée de grande affluence comme hier, forcément les problèmes s’accumulent : « Ce sont les vacances. Les vols sont très chargés en ce moment », indique encore le directeur de l’aéroport. Le taux de remplissage des avions approche les 95-97% en ce moment selon lui.

Quand l’incivilité crée de l’emploi
Les automobilistes qui ont dû payer le prix de cette attente ne devraient pas être remboursés : « Je ne peux pas rappeler tout le monde », répond Paul Cheung A Long. Mais la direction réagit tout de même. Les trois agents habituellement positionnés aux sorties des parkings seront désormais placés autour des emplacements du dépose-minute. Ils auront désormais pour instruction de faire circuler rapidement les automobilistes s’engageant sur cette voix. « Il n’y a que comme ça que je peux y arriver, parce que je ne peux pas compter sur la police pour m’aider », ajoute encore le directeur.

Autre situation handicapante pour la gestion du trafic : les véhicules garés au niveau du rond-point positionné avant l’entrée des parkings. Le stationnement à cet endroit est interdit. Le directeur déplore encore peu de contrôles de police à cet endroit : « Des fois, il y a des bus qui viennent chercher ou déposer des équipages. Ils ne peuvent même pas tourner au rond-point. Et un bus bloqué, ça crée des embouteillages à cet endroit aussi... avant même que les gens puissent entrer. »

« Il y a beaucoup d’incivilités. Les gens ne veulent rien payer alors que l’on doit gérer l’aéroport comme une entreprise. Et on a toujours des frais à payer pour les techniciens et les équipements », souffle enfin Paul Cheung A Long.
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
14 commentaires

Vos commentaires

g6d 18.08.2022

JJ5, égal à lui même, justifie toutes les incivilités des Guyanais en en incombant la responsabilité aux métropolitains qu'ils soient forces de l'ordre ou pas. Ce n'est jamais la faute des Guyanais s

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 18.08.2022
"n'importe quoi"

jamais dit que c'est faute des "metros"... juste blague sur "police"... et "police" sont pas tout metro, ya beaucoup d'antillais aussi... vous avez "paranoyer" pour rien lol

Répondre Signaler au modérateur
jéjé76 18.08.2022

Le même comportant individualiste et égoïste très répandu chez nous , qui fait que devant le Chinois ( ou ailleurs ... ) , lorsqu'il reste la place pour deux , il y a toujours un crétin pour se mettre plein milieu ...
Enfant , mes parents m'ont toujours appris à faire attention à ne nuire ni gêner personne ... La liberté individuelle cesse où commence celle d'autrui ... etc etc ...
Education ???

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 18.08.2022
pareil partout

pas que "Guyane"! metropole aussi j'ai vu des gens garer sur "2 places", ou "double file" ect!

Répondre Signaler au modérateur
leking 17.08.2022
Bizarre

Chez nous ile de la Reunion tout se passe bien au niveau du dépose minutes et pourtant vendredi 8 vols en provenance de métropole a croire que les gens ici sont plus civilisé...

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 18.08.2022
peut etre

vous avez deux voix depose aussi, qui sait? les gens critiquent la Guyane mais ici est pas pire qu'ailleurs, voir mieux...

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 17.08.2022

Si les gens font preuves d'autant incivilité, c'est peut être qu'ils en ont marre de se faire racketter : en plus des billet hors de prix, les taxes d’aéroport sont aussi les plus élevées de France, alors le parking payant, ben c'est la goutte d'eau. Ça se comprend.
Mais où va tout cet argent ponctionné ? M. le directeur de l'aéroport pourrait-il communiquer sur les rémunérations de lui même et de ses cadres ?

Répondre Signaler au modérateur
Féfé973 17.08.2022

Souvent des gens capables de mettre 30000 euros dans une voiture mais qui rechignent à payer pour se stationner

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 18.08.2022
30000 euros la voiture

30000e est pas "enorme" pour une voiture... a se prix, on a du "correct" (sauf francaises, nul comme d'habitude)... mais une "bonne" voiture, faut compté 35000e minimum, voir plutot 40000 et "plus"...

Répondre Signaler au modérateur
Laure973 17.08.2022
Et les places endicapées ?

Incivilités des usagers, oui, égoïsme surtout. Les gens s'en fichent complètement des autres, il n'y a que eux qui comptent… Et les places réservées pour personnes handicapées ? Si si ça existe, les handicapés aussi d'ailleurs ! Les forces de l'ordre, le directeur de l'aéroport, le savent mais s'en foutent. Du mépris en réalité pour ces personnes à mobilité réduite. Mais il paraît qu’en Guyane on recherche l’excellence !

Répondre Signaler au modérateur
Stéphane de Montjoly 17.08.2022

D'accord avec vous pour les places PMR ! l'excellence viendra aussi si chacun y met du sien !!! et là .......

Répondre Signaler au modérateur
jeje973 17.08.2022
Place handicapé

Les places handicapés sont occupé par les transporteurs venant de Saint-Laurent.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
A la une
1 commentaire