• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Economie / Entreprises

Entreprises: le « plan de relance » pour la Guyane présenté aux patrons jeudi

S.Z. Lundi 2 Novembre 2020 - 19h53
Entreprises: le « plan de relance » pour la Guyane présenté aux patrons jeudi
La maison des Entreprises accueille la présentation. - CCI Guyane

La partie guyanaise du « plan de relance » annoncé début septembre par le gouvernement français sera présenté ce jeudi aux chefs d'entreprises de Cayenne. D'autres présentations doivent suivre.


La CCI Guyane, la CMA Guyane, le MEDEF et la CPME Guyane donnent rendez-vous aux patrons du territoire Jeudi à 8h 30 à la Maison des entreprises, pour une présentation du « plan de relance Guyane ». C'est à dire des dispositions qui concernent la Guyane au sein du plan plus général concocté par le gouvernement pour « faire face et protéger le pays des conséquences économiques et sociales de la crise » liée au covid-19.

Cette série de mesures, présentée par l'Etat comme « une feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays » qui doit « bâtir la France de 2030 » va être ensuite présentée sur le reste du territoire courant novembre, à travers d'autres réunions publiques, assure la Chambre du commerce et de l'industrie.

Les pistes de relance qui vont être détaillées jeudi s'appuient sur « trois grands piliers : les entreprises, les jeunes et les collectivités », précise la CCI.
Pour les entreprises

Dans le détail, les grosses entreprises guyanaises, celles qui réalisent un chiffre d'affaire supérieur à 152 500 euros par an, doivent bénéficier d'une réduction de 50% de la Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE).

Moins directement, le plan prévoit de doubler le pont du Larivot, de rénover « le réseau routier national », de concrétiser la construction d'une route terrestre entre Maripasoula et Papaïchton et de faire une « rénovation énergétique » de bâtiments publics, comme les casernes de police et de gendarmerie.
Pour les jeunes

A destination de la jeunesse de Guyane, le plan dévoilé mi-octobre par la préfecture prévoit une subvention de 4000€ pour toute embauche d’un jeune de -26 ans, pour faciliter le recrutement. Les entreprises qui pratiquent l'apprentissage auront droit à une subvention de 5000€ ou 8000€ qui doit « couvrir intégralement son coût ». Enfin, ceux qui le souhaitent devraient avoir accès à une « aide à la création d’entreprise », tandis que les dispositifs d'inclusion et de formation sont « renforcés ».
Pour les collectivités

Le troisième volet du « plan de relance » s'adresse aux collectivités de Guyane. Cinq millions d'euros ont déjà été distribués pour divers projets sur l'ensemble du territoire et la même somme doit être versée en 2021, en complément, assure la préfecture.

Ces sommes doivent financer de multiples projets, de plus ou moins grande envergure et pas forcément nouveaux, portés par les communes. On peut citer par exemple la réfection de la route de Petit saut, des rénovations de rue à Macouria, ou encore l'installation de lampadaires solaires et l'extension du réseau d'adduction d’eau potable de Javouhey à l’Acarouany, sur la commune de Mana.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
A la une
1 commentaire
2 commentaires
7 commentaires
12 commentaires