France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Porto Rico

Des habitants attendent toujours de l’aide

Lundi 17 Juin 2019 - 03h10
Des habitants attendent toujours de l’aide
Beaucoup d'habitants ne se sentent toujours pas en sécurité / photoAFP - AFP

Deux ans après le passage de l’ouragan Maria, les habitants de Yabucoa réclament toujours l’aide fédérale.

Les 35 000 habitants de Yabucoa, une petite municipalité située sur la côte sud-est de Porto Rico, subissent encore les dégâts causés par l’ouragan Maria en 2017. Leurs efforts de reconstruction traînent en longueur. Pour Jasmine Morales, le toit de sa maison n’est toujours pas réparé. Et près de vingt mois après la tempête, elle ne se sent toujours pas en sécurité. « J’ai toujours peur, déclare-t-elle. Mais le plus douloureux, c’est que l’aide est lente à arriver dans la ville la plus touchée par l’ouragan. »

Les autorités locales attendent toujours davantage d’aide de la part de l’Agence fédérale de gestion des urgences. Plusieurs agences fédérales ont alloué 40,7 milliards de dollars jusqu’en décembre 2018 à Porto Rico, et ont déjà dépensé 11,2 milliards de dollars, selon les autorités fédérales.

Agir rapidement

Le pays a utilisé la majeure partie de l’aide pour rétablir le courant grâce à un plan de privatisation qui, selon certains experts, risque d’échouer. Ahmed Molina, directeur de la gestion des urgences à Yabucoa, a récemment déclaré que la lenteur du versement de l’aide nuit aux habitants de Yabucoa : « Nous avons besoin de cet argent pour reconstruire. »

Les habitants de Yabucoa disent qu’ils ont besoin que le gouvernement fédéral agisse rapidement.

Au milieu de ce conflit, Jasmine Morales a renoncé au tas de débris qu’est maintenant la maison de son enfance et a commencé à construire sa propre maison. Morales et Molina espèrent que l’aide fédérale viendra. Ils ne sont pas préparés pour la saison des ouragans.

Le Département du logement et de l’urbanisme gère 20 milliards de dollars de subventions d’aide approuvées pour Porto Rico en cas de catastrophe.

Primera Hora

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
A la une
5 commentaires