France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

Chaque jour, trois femmes battues déposent plainte en Martinique

Chaque jour, trois femmes battues déposent plainte en Martinique

Déclinaison du « Grenelle des violences conjugales »,la commission territoriale de lutte, qui réunit l’ensemble des acteurs, a été créée mardi, dans un contexte où le nombre de victimes est deux fois plus importent dans l’île que dans l’Hexagone, malgré les nombreux dispositifs déployés ces dernières années.

Le « Grenelle des violences conjugales » voulu par le gouvernement était décliné, mardi, sur chaque territoire. L’ensemble des acteurs (étatiques, politiques, associatifs, sociaux…) impliqués sur la question étaient réunis en préfecture. L’occasion d’un vaste état des lieux des structures et dispositifs existant mais, aussi, l’occasion de formaliser la signature de la commission territoriale de lutte contre les violences conjugales. Elle sera présidée par le préfet, le procureur et le...

France-Guyane 824 mots - 05.09.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres